Une section féminine pour les crocos en 2019

0
32
© Nîmes Olympique

Ce n’était qu’une question de temps, c’est aujourd’hui proche de se réaliser : les crocos vont avoir leur équipe féminine dés juin 2019 (image : FFNMG).

La descente en division 3 du FFNMG n’a pas terni les ambitions du club qui n’a pas dit son dernier mot et qui compte bien revenir en D2 aussi vite que possible. Il y a deux ans de cela, le club du FFNMG autrefois basé à Manduel s’était déjà rapproché du Nîmes olympique avec notamment un accord concernant la possibilité de jouer à la bastide. Christian Taves, président du FFNMG, a déclaré chez nos confrères de Objectif gard :

« M. Assaf nous a signifié, en septembre, qu’il fallait régler la somme de 10 000 euros pour les frais d’électricité du terrain de la Bastide pour s’y entraîner tout l’hiver. J’avais fait un petit calcul, il y en avait au maximum pour 1 500 euros ! […] nous ne sommes pas au fond du trou. L’objectif prioritaire c’est de remonter en division 2. 70% de l’effectif est sûr de rester. Il y a 4 ou 5 éléments où il va falloir négocier et rassurer avec l’arrivée d’un nouvel entraîneur […] Ça fait deux saisons que l’on souhaite fusionner avec Nîmes Olympique. Cela devrait être acté en juin 2019. C’est pour ça qu’on veut retrouver la D2 pour présenter un véritable projet sportif. »

Cette fusion signifierait donc la fin des activités du FFNMG au profit du Nîmes olympique qui obtiendrait donc son équipe féminine, cela étant la norme pour de nombreux clubs français de l’élite. Alors qu’elles étaient en D1 il y a de cela deux ans en arrière, les filles du FFNMG vont avoir fort à faire lors de la prochaine saison si elles veulent revenir en D2.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.