Du sursis pour le N.O

1
110
© Nîmes Olympique

L’envahissement de terrain lors du match face à Ajaccio pour le soir de la montée a été puni par la commission de la LFP

Les événements ayants suivi la fin de la rencontre face au GFCO Ajaccio viennent d’être traités par la LFP et celle-ci a décidé d’infliger une amende de 2000 € avec sursis au Nîmes olympique. L’envahissement, quoique léger, n’est pas passé inaperçu aux yeux de l’institution en charge des ligues professionnelles.

1 COMMENTAIRE

  1. Ce n’est tout de même pas pareil d’envahir la pelouse pour manifester son enthousiasme et l’envahir pour agresser arbitres joueurs etc. Mais la ligue ne donne pas dans les nuances : « Circulez, rien à voir ! ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.