Le mérite ne suffit pas

0
1335
Photo : Y. Galiotto

Pour l’ouverture de cette 10è journée de L1, Nîmes se déplaçait au stade des lumières à Lyon pour un match qui s’annonçait d’ores et déjà de haute intensité.

Les crocos n’aurons pas démérité mais l’efficacité Lyonnaise a bel et bien primée dans un match ouvert où chaque équipe a eu ses temps forts. Avec 23 tirs dont 6 cadrés, les crocos ont une nouvelle fois manqué de mordant devant les cages d’Anthony Lopes et en sont donc à 430 minutes de jeu passées sans marquer. Dans l’ensemble du match, les joueurs de Bernard Blaquart ont plutôt bien réussi à mettre les lyonnais en difficulté, mais chaque occasion créée n’était qu’un nouveau gâchis de plus et l’entrée du duo Bozok – Alioui n’a encore une fois pas su inverser la tendance. Score final : 2-0 (Dembélé + Depay).


Acccompagnés par une armée rouge et blanche de 1200 supporters, le N.O n’a certes pas à rougir de sa performance mais laisse une fois de plus des points s’échapper face à un Lyon … qui a fait du Lyon. Peu consistants et fragiles en défense, les coéquipiers de Memphis Depay n’ont jamais fait preuve de maîtrise même avec 59% de possession. Largement prenable, l’OL s’en sort bien et peut remercier ses buteurs qui ont su faire preuve d’efficacité, là où les Nîmois n’ont pas su faire de même. Notons tout de même le bon retour de Savanier qui a fait un bien fou dans l’entre-jeu, ainsi que la disposition en 4-3-3 qui a étonnament bien fonctionné face à une équipe Européenne.


Nous pourrions revenir sur la main non-sifflée et qui aurait largement mérité un pénalty au profit des crocos, mais ce soir nous préférons parler d’une équipe en manque de réussite devant les cages. Peu importe, il faudra lever le doute une bonne fois pour toute la semaine prochaine aux Costières face à l’ASSE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.