Croco bretzel

0
1058
image : Y. Galiotto

Dans une Meinau pleine à craquer, les crocos ont fait trébucher toute une équipe de Strasbourg en manque criant de réalisme.

4 tirs cadrés pour les locaux, 3 tirs cadrés pour les visiteurs, au final un seul de ces tirs a su être converti et c’est bien les hommes de Bernard Blaquart qui ont été les plus réalistes. Dans un stade à guichets fermés, les coéquipiers de Savanier ont su trouver la clé pour mettre en déroute une équipe invaincue depuis six matchs et si difficile à jouer à domicile. Si la possession était du côté strasbourgeois (58%), les occasions dangereuses étaient, elles, bel et bien du côté Nîmois. Emmenés par un Bernadoni encore une fois solide comme un roc, ce sont finalement les crocos, via une tête décroisée de Lybohy qui sont parvenus à l’emporter.

Avec un 11 de départ bien surprenant (Lybohy + Paquiez sans Bozok ni Alioui, mais avec Guillaume en pointe), les crocos se sont accrochés et ont bien fini par prendre le dessus dans ce match à haute intensité et plutôt plaisant à regarder. Après avoir marqué, les Nîmois ont dû subir la frustration Strasbourgeoise qui s’est terminée par un carton rouge mérité. Tout en mâtrise, les gardois repartent donc d’Alsace avec les trois points et de bien belles certitudes : un groupe soudé, qui même privé de Landre a su ouvrir le score et conserver le résultat. Bref, une belle soirée, en somme, pour les crocodiles. Notons également que Hervé Lybohy marque ce samedi son premier but en L1 et la bonne rentrée de Jordan Ferri pour sa première sous les couleurs Nîmoises, que du positif !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.