Dimanche pluvieux

0
705
photo : NM

Sous un temps capricieux, les Nîmois n’ont pas su faire mieux que de s’incliner 3-2 à domicile face aux dauphins du PSG.

La belle série s’arrête donc ici face à Lille dans un match âprement disputé sur une pelouse en piteux état. Les Nîmois auront mis bien du temps avant d’adapter leur jeu aux conditions, trop de temps. Le LOSC qui avait ouvert le score dés la cinquième minute aura quelques minutes plus tard perdu Fonte après un imbroglio avec l’arbitre assistant qui aurait été « insulté ». Galtier, hors de lui, est également expulsé, c’est donc à ce moment là que le stade des costières reprenait espoir. Oui, mais voilà, manquant terriblement d’efficacité en première mi-temps, et malgré de belles occasions, c’est finalement les Nordistes qui font le break sur un contre audacieux. A la mi-temps, les hommes de Bernard Blaquart étaient menés 2-0 alors que ce sont bien les crocos qui dominaient la partie.

Au retour des vestiaires, Lille bien plus structuré défensivement a résisté tout du long aux assauts de Maouassa, Savanier et Thioub. Encore une fois contre le cours du jeu, Pepe lancé au milieu du terrain vient sacrifier Bernardoni d’une superbe frappe. Menés 3-0, c’est donc Alioui qui juste après son entrée vient réduire le score à 3-1 alors qu’il ne restait déjà plus que quelques minutes. Dans le temps additionnel, Clément Desprès qui venait également de rentrer met son but et ramène les crocos à 3-2 qui auraient même pu accrocher le nul si la balle d’Alioui n’avait pas touché la transversale. Un match frustrant mais qui n’en démontre pas moins la supériorité Lilloise en terme d’efficacité.

En manque de réalisme face aux Dogues, les crocos vont vite devoir rebondir face au Havre en milieu de semaine pour continuer le parcours en Coupe de la Ligue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.