L’oeil du greenkop #2

0
531
image : USAM

Le green kop, avec NM, vous propose un bref retour sur les deux derniers mois de l’USAM.

Novembre 2018

Le mois commence par la réception de Toulouse et une victoire 33-30. Mais tout n’était pas rose. Encore un petit relâchement en seconde période mais nous n’avions jamais été inquiétés. Avec 8 buts de Nieto qui est toujours là en « guerrier », Paul qui commence à nous montrer ses talents, tout comme Dylan Garain dans lequel on a pu voir un futur grand. Le 14 Novembre, deuxième déplacement pour le GreenKop (d’une vingtaine de personnes à Istres), terre sur laquelle l’USAM a toujours eu des soucis pour gagner  (défaits l’année dernière au premier tour de la Coupe de la Ligue). Le match commence très difficilement pour les gardois, nous passons devant pour garder le leadership jusqu’à 10 minutes de la fin. Et là ! Petite frayeur ! Istres passe devant . En costaud, la défense ne laisse plus rien passer pour finir avec un score de 23-27. Belle victoire chez nos valeureux voisins qui nous l’espérons vont relever le tête au vu des bons matchs qu’ils font. Notre « Super Captain » Rebichon élu homme du match, nous a donné son cadeau : Un Magnum de Champagne . MERCI !

Green kop

De bons points pris vu des 4 prochains matchs qui arrivent. 3 Européens et un ancien champion de France. Mais commençons par le début : Aix en Provence à la maison, une équipe et des supporters qui aiment bien venir chez nous et nous prendre nos points. Mais c’était sans compter sur l’immense Prandi, un vrai monstre physique, et sur notre deuxième gardien de folie Monsieur Théodore Paul qui nous a fait l’arrêt décisif sur la dernière action permettant la victoire aux usamistes. Quel soulagement de battre cette belle équipe et cela s’est vu avec notre réaction et celle des joueurs après le coup de sifflet final. Pour finir ce superbe mois de novembre, le voyage à l’autre bout de la France : Dunkerque. Le dernier champion avant « l’ére du PSG ». Donc match difficile attendu contre une équipe qui a du mal depuis deux matchs. Encore une superbe mi-temps avec une grosse défense et comme d’habitude, la seconde période est moins intense, donc l’USDK revient fort et passe même devant. Vu notre rotation de joueurs, et les grosses erreurs de notre adversaire, l’USAM finit devant avec un score de 25-27. Sanad avec ses 6 buts à 100%, Salou et ses 5 buts à 100% et notre Rémi « quaterback »Desbonnet à 16 arrêts et 46%,presque un tir sur deux arrêté ! Superbe mois de novembre, invaincu et on le reste à l’extérieur. Maintenant on attaque les deux derniers matchs et pas contre n’importe qui, les deux finalistes de la Ligue des Champions : Nantes à la maison et Montpellier dans la superbe salle de l’Arena.

Décembre 2018

Le HBC Nantes dans notre Parnasse, une nouvelle fois, et que c’est bon ! En espérant faire un résultat cette fois-ci. La première mi-temps est encourageante, avec deux très belles équipes qui se répondent coup sur coup. Intensité, technique et maîtrise. A la pause nous sommes à égalité, on s’attend à une très belle seconde mi-temps, mais voilà. L’équipe encaisse un 0-7 juste après la pause. Quelques décisions arbitrales en notre défaveur et nos joueurs s’énervent, perdent le fil du match pour finir par un 25-30 qui fait bien mal au moral. Contre cette équipe de Nantes, il faut vraiment étre à 100% … Sinon, la punition est immédiate. Leur gardien bleu est en feu (Dumoulin)  et tout autant que leurs joueurs internationaux. Dommage, car nous aurions pu prendre la première place pour 24 heures. Maintenant place au MHB champion d’Europe en titre, dans une salle de l’Arena loin d’être pleine. Nous étions une petite cinquantaine de Nîmois et Nîmoises parqués en haut des tribunes. Après quelques mots échangés avec les Blue Fox « kop de Montpellier ami » qui eux aussi ne comprennent pas notre placement dans la salle, mais peu importe : place au match.

image : green kop

Nos joueurs entament bien la partie. Nous sommes devant au score jusqu’à l’entrée en jeu de Guigou, qui nous a fait mal dans sa maîtrise du jeu , du temps, de tout … A la mi-temps nous sommes à – 4 mais tout n’est pas perdu, on revient peu à peu ,on gâche également 3 tentatives pour revenir à égalité. Avec des pertes de balle grossières (14), une perte de sérénité totale de certains jeunes joueurs et une rotation de joueurs inexistante mais avec un « Momo Sanad » à 11 buts (qui ne suffira pas). Les deux matchs de championnat se sont au final mal passés, nous ne sommes plus invaincus à l’extérieur même si nous avions à faire aux deux autres monstres du handball Français. Autre point positif, nous sommes qualifiés pour le prochain tour de Coupe de France. A la trêve nous sommes cinquièmes de starligue avec le 10ème budget de France en étant le seul club à avoir pris un point au PSG : Impressionnant.

Gaby Poidevin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.