Sucres d’orges

0
991
image : Y. Galiotto

Dans le match en retard que Rennes avait souhaité déplacer, les crocos ont mangé une galette saucisse cuite à point.

Il y a des soirs où rien ne semble pouvoir les mettre en difficulté, des soirs comme ce mardi où l’impossible n’est pas Nîmois. Dans un match âprement disputé, les crocos sont venus à bout de l’armada (quoique diminuée) rennaise finaliste de la coupe de France. Agréable à suivre de bout en bout, cette 27e journée aura premièrement eu l’avantage de ne pas être ennuyeuse. Alors que les gardois ont obtenu leur maintien face à Caen, il n’en fallait pas moins pour libérer les hommes de Blaquart. Après avoir ouvert le score, les crocos se sont fait rejoindre via un CSC malheureux de Lybohy.


Expulsé en première mi-temps, Briançon n’a finalement pas longtemps manqué aux Nîmois puisque c’est André qui l’a rejoint peu après dans les vestiaires, ramenant donc la rencontre à 10 contre 10. Par la suite, deux bijoux de Bouanga et Bobichon sont venus sceller la victoire du N.O qui récupère 3 points et vient se placer dans le top 10 de la L1. Auteur d’une grande prestation, Bouanga a une nouvelle fois prouvé qu’il était capable du meilleur (6e but cette saison) tout comme Ripart qui a été auteur d’un match quasi-parfait. Bref, quelle soirée !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.