Le stade en question

0
2649
photo : Y. Galiotto

La mairie de Nîmes n’a pas accepté de vendre le terrain au club Nîmois.

Le débat fait rage sur les réseaux sociaux, mais la mairie a bel et bien tranché. Cette dernière a donc décidé de faire une contre-offre au président du N.O  Rani Assaf qui souhaite, rappelons-le, acheter le stade des Costières pour le démolir et en reconstruire un autre, de 13 600 places. Les conditions fixées par la ville sont : plus de 5 millions d’euros d’achat et un minimum de 15000 places dans le stade. Notez aussi que l’affluence moyenne s’est élevée à 13 827 spectateurs cette saison. De quoi réfléchir pour le patron Franco-Libanais du Nîmes Olympique adepte de rentabilité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.