Le bon point

0
215
(c) USAM

Ce jeudi, la Green Team se déplaçait à Chambéry dans le dernier match de la 4ème journée de Lidl Starligue (communiqué).

Une rencontre qui s’annonçait périlleuse dans un Phare, très bruyant. Dès les premières minutes, on pouvait voir deux équipes très déterminées à remporter cette rencontre afin de prendre l’avantage sur son adversaire. Les joueurs se rendaient coup pour coup et personne n’arrivait à creuser l’écart au tableau d’affichage. Une Green Team bien en place défensivement qui mettait du cœur dans ce combat. Les chambériens ne se laissaient pas impressionner et par le biais de Costoya et Babarskas, restaient dans ce match. Après 20 minutes de jeu, l’USAM prenait un léger avantage en infligeant un 3-0 à son adversaire du soir. Sur un contre, Yann Genty percutait  Mohammad Sanad au milieu du terrain. Ce dernier écopait logiquement d’un carton rouge pour cette sortie hasardeuse.

Mais, les coéquipiers de Julien Rebichon n’allaient pas profiter de ce fait de jeu pour consolider leur avance, leurs adversaires en profitaient même pour revenir au score. La mi-temps était sifflée sur le score de 15-15. Le début de la seconde période restait identique, chaque équipe prenait les devants sans réellement créer un écart conséquent au score. Mais, la Green Team mettait bien plus d’impact dans les duels, et faisaient preuve d’une grosse solidité défensive avec notamment son duo inséparable Salou-Dupuy. En 15 minutes, le collectif nîmois allait renverser ce match en passant de 18-16 (32ème minute) à 21-25 (47ème minute). Offensivement Luc Tobie se montrait très en forme durant ce match, accompagné de Mohammad Sanad (meilleur buteur nîmois avec 7 réalisations).

Le score était de 28-28 à une minute du terme de la rencontre. Après un temps mort posé par Franck Maurice, O’Brian Nyateu s’heurtait face au gardien. Il ne restait plus que 15 secondes aux locaux pour espérer remporter ce match. Mais face à une défense nîmoise rugueuse, le score n’allait plus évoluer. Les deux équipes se quittaient sur le score de 28-28. Un match nul qui reflète la volonté mise des deux côtés, mais qui peut laisser quelques regrets aux coéquipiers de Julien Rebichon qui comptaient 4 buts d’avance à 10 minutes du terme.

STATS

Gardiens : Paul ; Desbonnet (11/38 dont 0/2 pen)
Joueurs : Gallego (1/1) ; Rebichon (0/2) ; Salou (1/1) ; Nyateu (4/7) ; Dupuy (2/3) ;
Guigou (2/2) ; Tesio ; Padolus ; Tobie (5/8) ; Acquevillo (1/2) ; Nieto (1/1) ; Prandi (4/7)
; Sanad (7/9 dont 4/5 pen) ; Brasseleur (0/3)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.