Un PSG trop fort

0
78
(c) USAM

Comme l’avait dit Luc Tobie, l’aspect défensif était indispensable pour espérer quelque chose contre Paris (communiqué).

Et sur ce point, la Green Team a tout donné pour mettre en difficulté l’équipe adverse.
Dès le coup d’envoi, on sentait cette ambiance incroyable du Parnasse Infernal qui voulait assister à un duel face à l’ogre parisien. Et quand on voyait Elohim Prandi répondre quelques secondes après à Nikola Karabatic dès la première minute, on pouvait croire à combat de grands. Mais, avec très rapidement 3 arrêts de Vincent Gérard, notre Green Team allait se laisser distancer et était menée 3-7 en seulement 8 minutes.

Les Usamistes s’accrochaient dans ce premier acte et ne laissaient par Paris prendre le large grâce à notamment à un Luc Tobie encore une fois très en forme. Le score augmentait et on voyait régulièrement ses trois buts d’écart au tableau d’affichage (que l’on retrouve à la fin…), puisqu’à chaque but de notre Green Team, Paris venait couper le souffle au Parnasse en marquant rapidement derrière. On sentait qu’il ne manquait pas grand-chose pour que les Green Men prennent le dessus. Mais les parisiens géraient parfaitement les transitions pour ralentir le jeu. Dans les dernières minutes, Micke Brasseleur envoyait un gros tir à la hanche pour permettre à ses coéquipiers de revenir à nouveau à 3 buts du Paris SG. La mi-temps
était sifflée sur le score de 13-16.

Le début de la seconde période allait être très difficile à gérer pour notre Green Team
qui allait subir un 1-4 en cinq minutes et donc l’avance du Paris SG était à présent de
6 buts (14-20, 35ème minute). Mais, la force de cette équipe reste la solidarité et le fait de ne jamais rien lâcher. Et ce fut le cas encore ce soir, puisqu’après avoir subi les assauts parisiens, la Green Team revenait petit à petit sur son adversaire du soir avec le retour d’Elohim Prandi sur le terrain qui enchainait les buts mais aussi les passes décisives pour Julien
Rebichon.

La Green Team n’aura pas renversé l’Everest parisien, mais aura tout donné dans cette rencontre pour exister. On a pu voir une grosse densité physique dans les duels du côté des joueurs de Franck Maurice, qui ont répondu présent dans ce combat. A présent, l’équipe Nîmoise enchainera trois déplacements avec tout d’abord ce match de Coupe de la Ligue dimanche à Nancy, puis un déplacement périlleux mercredi à 20h30 face au Fénix Toulouse avant de se rendre la semaine suivante à Dunkerque pour le Star Match de la 7ème journée.

Gardiens : Paul (6/14 dont 0/2 pen) ; Desbonnet (8/31 dont 0/1 pen)
Joueurs : Gallego (1/2) ; Rebichon (2/2) ; Salou (1/2) ; Nyateu (1/4) ; Dupuy ; Guigou
(0/1) ; Kaabeche ; Tobie (5/10) ; Acquevillo (0/2) ; Nieto (3/3) ; Prandi (9/12) ; George (2/2) ; Sanad (2/2 dont 1/1 pen) ; Brasseleur (2/4)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.