Dos à dos

0
602
Photo : Y. Galiotto

Les crocodiles du Nîmes olympique se déplaçaient hier au stade Auguste Delaune pour y affronter le Stade de Reims. 

Les hommes de David Guion faisaient office de favoris, eux qui restaient sur deux victoires de rang face au MHSC et face à Rennes. Les nîmois devaient quand à eux, engranger des points après les résultats en demi-teinte des dernières semaines.

Un match équilibré

Les 22 acteurs se sont livrés à un combat rude durant toute la rencontre. Les rémois auraient pu s’imposer sans un Pablo Martinez phénoménal en défense centrale et un Lucas Dias qui confirme la bonne impression qu’il avait déjà fait aux observateurs du football nîmois. Avec un bon jeu au pied et de bonnes interventions aux poings. Les rémois auraient pu s’imposer si durant la seconde mi-temps, Pablo Martinez n’était pas venu tacler dans les pieds d’un attaquant bien trop personnel qui aurait pu faire une offrande à son coéquipier qui n’aurait eu qu’à ajuster le dernier rempart nîmois. Les hommes de Bernard Blaquart pensaient avoir ouvert le score grâce à Kévin Denkey. Oui le ballon est bien rentré dans les buts de Rajkovic comme l’indique M. Turpin l’arbitre de la rencontre. Cependant, et à cause de la VAR qui est en panne à ce moment là : Le but est finalement refusé puisque le ballon avait passé la ligne de but selon l’assesseur de M. Turpin.

c) Belga image

La coupe arrive

Tandis que les rémois accueilleront Bourg en Bresse dans le cadre des 1/16e de finale de la coupe de la ligue. Mardi les nîmois affronteront le Rc Lens avec pour objectif de poursuivre l’aventure dans cette dernière édition de la coupe de la ligue BKT.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.