Un SCO réaliste, des crocos minimalistes

0
1046

Le Nîmes Olympique se déplaçait ce samedi sur la pelouse du Stade Raymond Kopa à Angers. Malheureusement, les crocos ont subit une nouvelle défaite.

Commençons par le positif. Le gardien Nîmois Paul Bernardoni était bel et bien de retour hier soir pour le match face à Angers. Il a su se montrer décisif à plusieurs reprises face aux assauts angevins. Vlatko Stojanovski a réalisé une entrée en jeu assez intéressante, il s’est montré très investi même si de nombreux déchets techniques restent présents.

Certes il y a de bons points à retenir sur le plan du jeu pour les nîmois mais il faudra encore faire beaucoup pour espérer se maintenir dans l’élite. Renaud Ripart qui peine toujours à se montrer décisif en attaque avec encore une action de but ratée lorsqu’il se retrouvait à 7m du but laissé en partie vide par le portier angevin Ludovic Butelle.  Les nîmois se sont finalement inclinés sur le plus petit des écarts 1-0 après avoir montré de meilleures intentions par rapport au dernier match face à Strasbourg.

 

L’homme du match : Paul Bernardoni 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.