Arpinon, sans langue de bois après Lyon

2
22857
Photo : La provence

L’entraîneur adjoint du N.O est revenu sur le match et la période difficile que le club traverse.

Au micro d’objectif gard à propos de l’arbitrage : « On voit que le match était conditionné dés le départ. Lorsqu’une équipe joue la ligue de champions et l’autre la relégation, on sait laquelle sacrifier […] Avant même le début du match, l’arbitre est venu nous bousculer pour que l’on sorte du vestiaire. On nous a crié dessus alors que Lyon était encore à l’intérieur. Il n’y avait qu’un délégué dans notre vestiaire, rien chez les autres. Même situation dans le tunnel, on nous a dit de sortir alors que l’OL était toujours aux vestiaires. […] On a pris un rouge dés la première faute, je sais pas moi, attend que le joueur se relève, va demander à voir la VAR, il n’y a eu aucune pédagogie […] Sur le pénalty, Pablo ne touche même pas le joueur, on a revu les images. Tu joues Lyon, quand tu te retrouves à dix puis neuf, c’est plus difficile. »

Sur la motivation : « On a montré des valeurs terribles, le public nous a soutenu, et dans le vestiaire certains ont pris la parole, ils ont dit qu’on allait s’en sortir et on va s’en sortir parce qu’ils ont un cœur gros comme ça […] Quand y’a des joueurs qui ont déjà hâte de jouer face à Nantes, ils sont tous derrière le coach et le staff. Tous soudés. Certains ont été affectés par le départ de Laurent (Boissier), le président a pris la parole, ont voit que le club est soudé, on va pas baisser les bras, il reste 70 points à prendre dans le championnat. Tout le monde nous a dit qu’on allait vivre l’enfer, le problème c’est qu’on en vient déjà de l’enfer, avec les moins huit points, on y était déjà. »

En ce qui concerne la suite de la saison : « Le président nous a garanti qu’il ferait un gros effort pendant le mercato. Pas un effort, un gros effort. Ce soir, les garçons ont montré qu’ils ne lâcheraient pas. On a montré des valeurs, on sait que c’est ce qui est aimé à Nîmes. Tout le monde tape sur le président mais à un moment donné, il faut dire que cet été ça a été assez compliqué cet été. On est des novices, il ne faut pas l’oublier. Il y a des gens qui vont arriver à la place de Laurent. Y’a toujours des hauts et des bas au club, c’est comme dans un couple. Il y a beaucoup de ragots mais on va tout faire pour y arriver, les joueurs, le staff, tout le monde. On lâchera pas, c’est clair et net »

 

2 Commentaires

  1. C’est certain que c’est difficile à admettre mais le joueur commet une faute (pied en avant au niveau de la hanche) qui mérite un carton rouge. Du moins, le carton rouge n’est pas une escroquerie. Sur le pénalty, on ne voit pas la même chose : on voit nettement que l’attaquant lyonnais est déséquilibré par le défenseur nîmois même si Traoré en rajoute un peu, beaucoup …. Il se trompe quand il dit que Lyon est avantagé parce qu’il joue la LDC. La preuve, le match de l’OL contre Marseille.

    • Y’a une partie interne que nous supporters ne voyons pas. C’est pas son genre de se cacher derrière des excuses, mais là on a tous bien vu l’instantanéité des décisions (notamment sur le premier rouge) , je pense que les arbitres ont en effet des problèmes de pédagogie et pas qu’avec les crocos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.