Nîmes – Saint-Étienne : Une éclaircie dans la tempête ?

0
1855

Alors que la fin d’année pointe (déjà) le bout de son nez, Nîmes, en pleine tourmente en championnat, recevra ce soir Saint-Étienne pour le compte des huitièmes de finale de Coupe de la Ligue. L’an dernier, les deux formations s’étaient déjà retrouvées lors des seizièmes de finale de la même compétition. Les nîmois avaient alors prit le dessus sur leurs adversaires du soir lors de la séance des tirs au but, après avoir égalisé au bout du temps réglementaire grâce à Denis Bouanga, qui a rejoint les verts depuis. Présentation.

Saint-Étienne en mal de victoires

C’est une formation stéphanoise hésitante qui se présente ce soir aux Costières. Après un début de saison chaotique (1 victoire lors des 7 premières journées) et un changement d’entraîneur début Octobre, Saint-Étienne avait reprit des couleurs à partir de la huitième journée… et une victoire miraculeuse 1-0 sur la pelouse des Costières. Toutes compétitions confondues (Ligue 1 et Europa Ligue), les stéphanois enchaînaient à partir de cet instant là une série de 11 matchs sans défaite, portés notamment par un Denis Bouanga particulièrement efficace sous les ordres de Claude Puel. Pourtant, tout n’est toujours pas rose pour le club du Forez. Récemment sortis par la petite porte de la phase de poules de C3, Stéphane Ruffier (absent ce soir) et ses coéquipiers pataugent depuis quelques semaines. Depuis le 24 Novembre plus précisément, l’ASSE n’a enregistré qu’une victoire en 7 rencontres, et reste même sur 4 revers en 5 matchs. Battus lors de leurs trois dernières sorties hors de leurs bases à Rennes (2-1), Reims (3-1) et Wolfsburg (1-0), ils ont même totalement craqué dimanche dernier en sombrant à domicile face à Paris (0-4). Ce déplacement en terres gardoises est donc la possibilité pour Saint-Étienne, qui lancera probablement certains jeunes présents dans le groupe (Tormin, Correia, Benkhedim, Tshibuabua), de se reprendre avant d’aller clôturer l’année sur la pelouse de Strasbourg samedi.

 

La déclaration

« Le propre des équipes qui ont du répondant, c’est de rebondir. Ces moments difficiles on les minore et on fait en sorte que ça cesse le plus vite possible, donc ça aussi ça fait parti de l’apprentissage pour un groupe malgré les aléas. C’est bien que ce déplacement arrive vite, ça évite de cogiter, c’est toujours une possibilité de voir l’équipe réagir. Nîmes est en difficulté en championnat mais c’est une équipe qui n’est pas récompensée de ce qu’elle produit. Les matches comme celui de demain sont une bouffée d’oxygène pour une formation mal classée. » Claude Puel (Entraîneur, Saint-Étienne)

 

La dernière opposition 

Le 29 Septembre dernier, Nîmes recevait aux Costières une équipe stéphanoise en proie à de grandes difficultés en championnat. Cet après-midi là, rien n’allait pourtant sourire à des nîmois malchanceux. Si Nîmes dominait (23 tirs à 6, 65 % de possession de balle) et touchait même le poteau, Saint-Étienne allait finir par trouver une faille par l’intermédiaire de Débuchy. Les stéphanois, réduits à 10 pour le dernier quart d’heure après l’expulsion de Romain Hamouma, arrachaient miraculeusement 3 précieux points dans le Gard.

 

L’oeil des supporters

Les membres de @asse_live (site proposant toute l’actualité sportive du club) ont accepté de nous donner leur avis sur le début de saison des leurs, sur la saison mouvementée des crocodiles, ainsi que leurs attentes pour la rencontre du jour.

« Clairement, la saison de l’ASSE n’est pas bonne. Changement d’entraîneur, aucune victoire en Europa Ligue et une onzième place au classement… Saint-Étienne devient un club trop irrégulier et c’est bien dommage. Tout n’est pas terminé, il y a encore les deux coupes nationales et en championnat c’est encore serré, alors avec une belle série, tout est possible. Pour Nîmes, on dit souvent que pour un promu, le plus dur n’est pas l’arrivée en Ligue 1 mais la seconde saison. Cela à l’air de se confirmer pour les crocodiles, avec quelques difficultés au niveau de la direction, un départ et un retour puis un départ (Laurent Boissier). Au niveau sportif, le départ de Savanier n’a probablement pas été compensé. Avec les mauvais résultats, la confiance se perd et le ballon leur brûle les pieds… tout le monde connaît et a connu cette mauvaise spirale. Est-ce que le spectacle et le niveau de jeu seront présents demain entre le 19ème de Ligue 1 et une équipe qui vient de perdre 3 fois en 7 jours ? En tous cas, ce match doit permettre pour Saint-Étienne de repartir avec une victoire. »

 

Le groupe nîmois

Bernardoni – Dias

Briançon – Guessoum – Martinez – Miguel – Paquiez – Sainte-Luce

Sarr – Valerio – L. Valls

Buades – Denkey – Duljevic – Ferhat – Ripart – Stojanovski – Philippoteaux

 

Le groupe stéphanois

Vermot – Moulin – Bajic

Moukoudi – Silva – Trauco – Palencia – Perrin – Fofana – Tshibuabua

M’Vila – Camara – Benkhedim – Dioussé – Youssouf

Nordin – Bouanga – Beric – Correia – Tormin

 

 

Kevin N.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.