OM – NO : Soirée tristesse

0
1425
Photo : OM

Les crocos nîmois qui se déplaçaient au Vélodrome n’ont pas pu bénéficier des encouragements de leurs supporters, ces derniers qui étaient bloqués sur l’autoroute ont par la suite été renvoyés dans le gard sur décision du préfet des bouches du rhône.

Outre les événements extra-sportifs sur lesquels nous reviendrons plus tard, le match opposant Marseille à Nîmes a tenu la plupart de ses promesses. Tenu en échec pendant l’ensemble de la première mi-temps, l’olympique de Marseille aura dû attendre le début de la seconde période et un contre malheureux d’Alakouch qui, auteur d’un « csc », offrira l’ouverture du score aux locaux (46′). Résistants et valeureux, les crocos de Barnard Blaquart auront encore une fois manqué d’adresse dans la surface de réparation ainsi que dans les passes.

Mise à mal pendant l’ensemble de la première mi-temps, la défense nîmoise pourra au moins se targuer d’avoir tenu le 0-0 lors du premier acte. Le pénalty refusé pour les gardois après vérification de la VAR n’aura guère amélioré le mental d’une équipe qui aura joué le match avec ses armes. Peu affûtés et assez pauvres techniquement, les crocos ont dû s’en remettre à un Philippoteaux casseur de ligne ainsi qu’aux relances de Miguel qui s’en est bien sorti et qui aura su contenir les offensives combinées de Rongier er Radonjic.

En seconde mi-temps, après l’ouverture du score marseillaise, fautifs sur les deux autres buts, les joueurs gardois ont subi une grande partie de l’acte jusqu’à ce but refusé pour l’OM après intervention de la VAR (54′ Benedetto était hors jeu). Suite à cela, les minutes qui s’en suivirent étaient rouge et blanches, mais voilà, manquants d’efficacité et de réalisme, les crocos n’ont jamais su faire la différence jusqu’à ce que Benedetto fasse le break à la 65′, puis Dimitri Payet à la 81′. Alors que le match était sur le point de se terminer, c’est Anthony Briançon qui vint réduire la marque à la 92′ grâce à une passe décisive de Ferhat. Notons les bonnes entrées de Duljevic et Valerio qui ont pris leurs aises dans l’entre-jeu mais qui seront intervenues bien trop tard dans le match

Ramenant le score à 3-1, les crocos terminent l’année 2019 de bien piètre manière et il semble que coach Blaquart ait également vécu son dernier match en tant que coach du N.O lui qui a été expulsé du banc de touche pendant le match.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.