La première partie de saison du N.O en GIF

0
1403

Bojack revient pour la première partie de saison en GIF, c’est devenu une tradition !

1 – Ça s’en va et ça revient …

La fin de l’année 2019 approche, et on peut dire que ces dernières semaines n’ont pas été les meilleures. Petit concentré de gifs pour résumer la première partie de saison du Nîmes Olympique.

« ..C’est fait de tout petits riens, ça se chante et ça se danse et ça revient, ça se retient comme une chanson populaire… » Avouez que vous l’avez aussi chanté ? Laurent Boissier qui part en plein milieu du mercato pour se reposer et qui revient juste avant la fin, amère nouvelle pour la majorité qui a perdu confiance, l’autre parrtie lui pardonne car après tout c’est surtout l’homme qui a besoin de souffler …

2- L’Empire contre Attaque

« La vie c’est comme une boîte de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. » Le Nîmes Olympique continue de nous le prouver avec le mercato d’été. M. Assaf avait dit que « personne partirait » devinez qui part en premier pour retrouver son club formateur ?! Teji Savanier ». Alors qui est le plus « con » dans l’histoire ? Montpellier qui paye 9+1M pour obtenir les services de son ancien poulain formé à Grammont ou le Nîmes Olympique qui brasse de l’air dans les journaux et qui prouve par A+B que sa cellule de recrutement est incompétente ? Vous avez 3h !

3 – Le Département des arbitres

Ce n’est pas le département de la région PACA, mais on parle bien de la VAR, qui n’est pas du tout favorable au Nîmes Olympique. Penaltys litigieux sifflés contre les crocos, penaltys non sifflés… L’injustice on la connait et les arbitres n’aident pas !

4 – Le groupe vit bien !

On a l’impression d’entendre Guy Stephan à chaque fois que les joueurs du Nîmes Olympique parlent de « la cohésion du groupe », qu’il y a « une super entente », « on savait que ça allait être compliqué », « on se bat avec nos armes », « le déclic va se faire », « il ne faut pas être abattu il faut travailler ». Les paroles c’est bien, les actes c’est mieux, non ?

5 – Boissier c’est fini, et dire que Nîmes était son unique amour…

Décidément entre la Chanson Populaire de Cloclo et maintenant le remix de Capri par Hervé Villard, Laurent Boissier en aura vu de toutes les couleurs. Laurent Boissier revient à la fin du mercato, on ne le voit plus, on ne l’entend plus dans les journaux et avec les mauvais résultats que le NO enchaîne : il faut qu’une tête tombe. C’est celle du Directeur Sportif qui sera coupée la première, après un mercato estival manqué. On retiendra le parcours atypique de Boissier : d’employé pour Géant Casino à Directeur sportif en 6 ans. Une fois n’est pas coutume on termine en musique : Laurent, fais comme si tu avais pris la mer, t’as sorti la grande voile et  t’as glissé sous le vent…

6Et ca fait Bim Bam Boum, dans la tête des CRS qui tapent sur tout ce qui bouge

C’était le soir du 21 décembre 2019, Nîmes se déplace à Marseille pour le dernier match de l’année, seulement 200 personnes sont autorisées à se rendre au Vélodrome. Les nîmois prennent la route à 450. Les cars des supporters nîmois étaient bloqués sur l’aire de repos de Lançon, des heures sans possibilité de voir le match, bien entendu. Le retour sur Nîmes fut bien pire, les CRS matraquant et gazent les gardois (homme, femme et enfant). Tout va bien dans le pays pionnier des droits de l’homme et du citoyen !

7 – La communication du Nîmes Olympique sur l’affaire des CRS.

Sans commentaires. Le GIF suffira.

 

Bojack avec humour.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.