Défier les bretons …

0
465
image : Y. Galiotto

Après deux matchs sans défaites, les crocos sont sur le point de recevoir une grosse pointure du championnat de L1 : le Stade Rennais, ce mercredi soir.

Le match avait été reporté à cause des intempéries et les rennais toujours en course pour l’europe avaient demandé à ce que le match soit joué plus tard. Nous y voilà, après deux victoires, les crocos vont cette fois-ci devoir faire face à Maouassa et Del Castillo, deux joueurs discrets et toujours appréciés aux costières pour leur passage réussi dans la capitale gardoise. Les rennais, contrairement aux hommes de Bernard Blaquart, ressortent d’une défaite frustrante face à l’OM, un match qu’ils avaient pourtant su maîtriser avant de finalement se faire braquer par la tactique de Villas Boas et le but de Strootman.

A Nîmes, les choses vont mieux depuis que 2019 a laissé place à 2020. Face à Reims, les crocos ont su montrer qu’ils étaient encore en vie malgré leur 19ème place. En battant les champenois 2-0, le N.O se donne de l’air, mais surtout : de l’espoir. Benrahou est déjà, après un match, le joueur clé de la formation nîmoise mais ce dernier ne sera pas dans le groupe à cause des règles obligeant les équipes à conserver les 18 joueurs de la date initialement prévue pour le match.

Avec  un 11 initial qui devrait être remanié avec Fomba dans l’entre-jeu, Bernard Blaquart va sans aucun doute compter sur son couloir Alakouch – Ferhat pour déboulonner la défense bretonne tandis que Deaux, en manque de rythme avant Reims devrait pouvoir retrouver de l’influence dans son jeu. Ajoutez à cela une dose d’envie et de grinta, tout semble encore possible malgré la qualité des rennais. Chez les rouges et noirs, Édouard Mendy et Eduardo Camavinga n’ont pas pris part à la séance d’entraînement quotidienne. Tout comme Clément Grenier, absent depuis sa titularisation à Lyon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.