Nîmes – Dijon : Faire mieux qu’en coupe

0
531

C’est une semaine à 3 matchs que Nîmes a particulièrement bien lancé ce week-end. La victoire contre Monaco peut être le début d’une série positive du côté des Costières. Pour se faire, il faudra bonifier les points engrangés en enchaînant contre Dijon dès ce soir. Avant d’aller à Nice, samedi, en clôture de cette semaine surchargée. 

Dijon, le mauvais souvenir 

Il y a moins d’un mois que bourguignons et gardois se rencontraient en Coupe de France. Le 19 janvier dernier, une équipe nîmoise largement remaniée explosait en vol à Gaston Gérard : menés 1-0 à un quart d’heure du terme, les crocodiles s’inclinaient finalement 5 buts à 0, quittant la compétition la tête basse. Délesté de toutes les coupes, Nîmes est désormais pleinement concentré sur l’objectif maintien. Ce soir, c’est avec un groupe presque au complet que Nîmes accueillera Dijon. Il faudra néanmoins toujours se passer de Briançon et Ripart, blessés, et de Koné, à peine revenu du Sénégal hier.

Face à une équipe dijonnaise qui patauge à l’extérieur, la possibilité d’enchaîner une seconde victoire consécutive est réelle. Pour la première fois de la saison, Nîmes pourrait prendre 6 points en deux rencontres avant d’aller affronter Nice hors de ses bases. Souverain à domicile où il vient de battre Brest 3-0, l’adversaire du soir n’a gagné qu’un match à l’extérieur sur 11 cette saison.

« On veut en laisser 3 derrière nous » 

« On sait qu’on joue contre une équipe derrière nous, on veut toujours en laisser 3 derrière nous. On a quelques points d’avance, ce qui n’est pas anodin. Le match revêt un caractère un peu plus urgent chez eux parce qu’ils nous reçoivent, et que pour réduire l’écart ça passera par une victoire contre nous. Ils ont ce sentiment d’urgence. Je ne vais pas dire qu’on y va l’esprit serein mais moi j’y vais plutôt avec l’envie de faire le break. 9 points d’avance ce ne serait pas définitif mais on va dire que ce serait un écart de points plutôt intéressant à l’entame du dernier tiers du championnat. » (Stéphane Jobard, entraîneur Dijon)

Les groupes :

Nîmes

Bernardoni – Dias

Landre – Guessoum – Martinez – Miguel – Paquiez

Deaux – Fomba – Valerio – Valls

Benrahou – Buades – Denkey – Duljevic – Ferhat – Philippoteaux – Roux

 

Dijon

Runarsson – Gomis

Alphonse – Ngonda – Aguerd – Coulibaly – Barbet – Lautoa – Ecuele-Manga – Chafik – Mendyl – Ngouyamsa

Soumaré – Benzia – Marié – Balmont – Baldé – Amalfitano – Ndong

Mavididi – Tavares – Cadiz – Chouiar

 

 

Kevin N.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.