Nîmes – Dijon 2-0 : L’opération maintien est lancée

0
785
Photo : DFCO.fr / Vincent Poyer

Pour la première fois cette saison, Nîmes vient d’enchaîner deux victoires. Deux succès de rang à domicile avant de se rendre à Nice, samedi. 6 points qui permettent à Nîmes de se replacer dans la course au maintien, tant au niveau comptable qu’en terme de confiance. 

L’effet « BenraRoux » 

Bernard Blaquart les a longtemps réclamé, elles sont arrivées en janvier. Les recrues tant attendues par le technicien nîmois lui ont donné raison hier soir. Il n’a fallu que 3 minutes à Yassine Benrahou pour inscrire le second but le plus rapide de la saison en Ligue 1. Idéalement servi par Roux (après un joli contre favorable), le jeune transfuge bordelais s’y reprenait à deux fois pour battre Gomis du pied droit (3′ 1-0). Nîmes venait d’ouvrir les hostilités, face à une équipe bourguignonne dans le dur hors de ses bases (neuvième défaite de la saison à l’extérieur).

Dans une rencontre hachée (17 fautes nîmoises, 27 dijonnaises) où un vent puissant empêchait le jeu en l’air, Nîmes dominait les débats. Intéressant offensivement mais terriblement hésitant derrière, Dijon se faisait punir juste avant la pause. Gomis, trop lent à dégager, se faisait piéger par le pressing de Nolan Roux. Surement pas le plus beau but de sa carrière, mais une réalisation capitale pour le club (44′ 2-0).

La chance tourne 

Un poil de réussite, quelques contres favorables, que fallait-il de plus aux crocodiles ? Et bien, encore plus de chance. Comme sur une tentative de Benzia – entré à la pause et dijonnais le plus remuant hier soir – qui touchait les deux poteaux de Paul Bernardoni sans franchir la ligne de but (76′). La réussite, qui a longtemps fuit les crocodiles cette saison, semble avoir décidé de revenir du bon côté.

Mais la chance ne fait pas tout, et le collectif gardois montre un tout autre visage depuis plusieurs semaines. Souvent décrié, Gaetan Paquiez a réussi hier soir une prestation pleine : numéro un du match en terme d’interceptions, de tacles réussis, de ballons gagnés au milieu de terrain, et de dégagements.

La déclaration 

« C’est sur que ce n’est pas mon plus beau but, mais il est important, ça me va comme ça. On a fait une bonne entame, on les a étouffé, on a bien pressé, on s’est procuré les occasions. On a un brin de réussite sur la frappe de Benzia, de temps en temps il en faut du bon côté. On a su tenir, garder le score, c’est un très bon deuxième match. La réussite il faut aller la chercher, la provoquer. Ce qu’on a fait en début de match, c’est comme ça qu’on peut se procurer des occasions. On l’a fait contre Monaco aussi, on avait su égaliser, ce soir on a su ouvrir le score. On aurait pu marquer le second un peu plus tôt, mais on a fini par le mettre, et c’est bien pour la suite. Le classement pour le moment c’est anecdotique même si c’est vrai qu’on le regarde. On a un match qui arrive samedi, d’autres derrière. Ce n’est pas parce qu’on a gagné deux fois qu’il faut se dire que ça va se passer tout seul. Tous les efforts produits, il faut les répéter maintenant. » Nolan Roux

Nolan Roux, homme du match ! 

La eédaction a choisi de mettre Nolan Roux homme du match face à Dijon. Auteur d’une belle performance, 1 but et 1 passe déc, Nolan est un vrai « Roux »nard des surfaces.

Kevin N. & Bojak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.