Le head coach des krokos fait le point

0
373
Photo : Stephanie Gouiran / Le sport à Nîmes

La saison régulière de Division 3 va se terminer pour les Krokos: les Krokos vont jouer leur dernier match du championnat ce samedi 19h00 à la patinoire de Nîmes face à Villard de Lans, et occupent donc la 7eme place du classement de la poule D, à seulement 1 point de Chambéry 6éme place qualificative pour les playoffs. Le Head Coach D3, Raphaël Facchini, nous fait un bilan de cette saison.

Les Krokos sont 7e de la poule D. Que pensez-vous de ces résultats et sont-ils conformes aux attentes que vous aviez au début de l’année ?

Même si nous avions pour objectif la qualification en playoff, je suis assez content des résultats, ils prouvent que les objectifs sont pas si loin que ça. Après c’est sûr qu’on veut toujours être mieux, mais lorsque l’on connait les difficultés de début de saison, on s’en sort pas mal. L’entente de début de saison avec la magnus de Briançon, annulé car ils ont créé leur propre D3, 3 joueurs qui ont été mutés et 4 joueurs qui ont arrêtés le hockey sur glace pour raison personnelles ou professionnelles, ainsi que les nombreux blessés en court de saison…. Ça fait beaucoup. En tout cas, on met les choses en place pour la saison prochaine, car cette fois on sait à quoi s’attendre : Maintenant que cette première épreuve est passée, on va tout donner et essayer de recruter à des postes clefs pour finir mieux placés au classement et éviter cela de nouveau.

Hormis les résultats, êtes-vous satisfait de l’équipe et cette troisième saison ?

Je suis satisfait, car si on voit les statistiques de ces trois saisons, première année à 2 victoires et 13 défaites (37 buts marqués contre 162 pris), une qualification en playoffs la seconde année avec 5 victoires et 8 défaites (48 buts marqués et 66 pris), 6 victoires et 10 défaites cette saison (56 buts marqués et 68 pris) à 1 point des playoffs, on a trois bonnes lignes et deux bons gardiens. Même si certains gars jouent un rôle un peu plus effacé que les autres, je suis fier d’eux car ils savent l’accepter et font un super boulot. En tout cas, je suis très attaché au fait que tous les joueurs aient un rôle bien défini, et je pense qu’on a réussi à en attribuer un à tout le monde au sein de l’équipe.

La plus grande satisfaction de cette saison a sans doute été les bons résultats malgré l’homogénéité de la poule. Quelles leçons en avez-vous tiré ?

Sans aucun doute, les matchs contre Toulon – comme celui contre Annecy – ont été de très bons matchs. Les deux ont été très compliqués à jouer et ont demandé une très grosse préparation ; Mais on a aussi fait des matchs complétement loupés comme contre Villard de lans ou aussi Chambéry … On en a donc tiré plusieurs leçons : je pense qu’on s’est rendus compte que, face à un adversaire dont les joueurs ont un très bon niveau comme face à Annecy ou Toulon, on ne peut pas se permettre de leur laisser de l’espace car ils vont inévitablement en profiter pour marquer. Et ce point-là va faire la différence : lors des deux matches, on a perdu de très peu, donc ça prouve que c’était des matchs qu’on aurait pu faire basculer de notre côté. Techniquement parlant, c’était peut-être la faute à un manque d’efficacité en « powerplay », et en 5 contre 5 aussi, cette saison et il faut qu’on lance plus à la cage. On va essayer de remédier à ça, et ça va le faire.

Vous avez dit que la D3 était une poule homogène. Quelles ont été les difficultés majeures par rapport à ça ?

La plus grande difficulté était sans doute de ne pouvoir jouer au complet à cause des blessures tout au long de la saison. Je suis quelqu’un qui aime beaucoup préparer les matchs aux entraînements, et donc pouvoir compter sur trois voir quatre blocs aurait été plus facile. Maintenant, on n’a plus vraiment de surprises, il faut que l’on puisse avoir un recrutement adéquat. L’objectif pour la saison prochaine, c’est de gagner la majorité des matchs pour envisager de finir dans les premiers de la poule et être pour la 3éme année consécutive en playoffs. ce qui serait déjà bien pour un club jeune comme le notre.

Maintenant nous travaillons tous dans le même sens et nous commençons à regarder pour la saison prochaine. Nous mettons dans le bain deux jeunes joueurs U17, Dylan Bergeron et Yannis Minana. Ces deux joueurs viendront dans le groupe dés la saison prochaine, ce qui prouve la volonté du club de continuer le bon travail sur la formation. Il faudra être patient pour que nos jeunes U15 et U17 soient au niveau et surtout qu’ils puissent accéder aux entraînements de la D3 mais la relève arrive et ça, c’est très positif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.