Place à Dunkerque …

0
225
photo : Midi libre

Rêver plus haut, c’est le message que doit transmettre Franck Maurice a ses joueurs avant d’affronter Dunkerque dans le parnasse infernal demain soir à 20h30.

Après un long périple au Danemark, conclut victorieusement (28-30), l’USAM retrouve le chemin du championnat face à Dunkerque qui a subi une lourde défaite face à Nantes (34-15). La victoire sera primordiale car Nantes affronte Paris et une défaite nantaise combinée à une victoire nîmoise permettrait à Nîmes, de se retrouver à hauteur de Nantes à la deuxième place de la Lidl StarLigue et rêver ainsi à une qualification en ligue des champions.
Le match se jouera ce mercredi au Parnasse à 20h30. Ce sera un match difficile pour les nîmois qui accumulent la fatigue au fil des semaines qui passent, face à la deuxième meilleure défense du championnat, et septième équipe au classement général. La tâche sera sûrement compliquée pour la Green Team, mais ils ne faut pas oublier que les Dunkerquois possèdent la
pire attaque de LidlStarligue.

Les gardois comptent 3 absents : Theodor Paul toujours blessé, même chose pour Rémi Salou et Mickaël Guigou. Du côté de Dunkerque il n’y aura normalement pas d’absent. L’arrière droit Tom Pelayo (50 buts), les arrières gauches Haniel Langaro (57 buts) et Kornél Nagy (43 buts) seront tous les 3 susceptibles d’être dangereux.

Le prono’ de la rédac : Sur le papier l’USAM part favori grâce notamment à sa bonne forme actuelle (deuxième de sa poule en EHF après la défaite de Cuenca face au Rhein Neckar Lowen ). La défense risque de poser des problèmes à l’attaque dunkerquoise qui sort d’un match raté face à Nantes. La fatigue des joueurs gardois, la très bonne défense de Dunkerque, l’envie se rattraper après la désillusion de la semaine dernière, sont des facteurs qui peuvent rendre le match encore plus passionnant.


Raphaël FESQUET

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.