Coronavirus : Quid de la fin de saison ?

0
755
(c) nimes

La décision est tombée vendredi matin, peu avant que les journées de Ligue 1 et Ligue 2 du week-end ne commencent. À la suite des mesures prises par le gouvernement face à l’épidémie du coronavirus en France, la Ligue de Football Professionnelle a annoncé la suspension avec effet immédiat de toutes ses compétitions. Saison suspendue provisoirement, dans l’attente d’une reprise… ou pas ? 

Le flou total

Depuis son lancement au siècle dernier, le championnat de football professionnel est toujours allé à son terme. Ainsi, rien n’est prévu dans le règlement de la LFP pour parer à une telle situation. D’abord annoncé à huis clos total, le championnat est pourtant bien suspendu jusqu’à nouvel ordre, et ce depuis vendredi. C’est d’ailleurs l’ensemble du football européen qui est désormais à l’arrêt, alors que l’Italie toute entière est en quarantaine. Face à un virus qui se propage vite et cible particulièrement les personnages âgées ou malades, le sport reste évidemment peu important. Mais en coulisses, les différents acteurs du football français s’activent d’ors et déjà. Quelles sont alors les différentes hypothèses émises quant à la suite de la saison ?

  • Une reprise et un calendrier décalé. 

C’est la volonté de la Ligue : reprendre, à huis clos ou pas, et terminer normalement la saison. Mardi, l’Euro 2020 devrait être repoussé à l’été 2021. Les dirigeants de l’UEFA doivent encore négocier avec la FIFA, qui prévoyait l’organisation d’une Coupe du Monde des clubs à ce moment-là. Le report du championnat d’Europe permettrait alors à la Ligue 1 de se poursuivre et de finir plus tard que prévu. Il faudrait néanmoins, selon la date de reprise, gérer plusieurs problèmes. Quid des joueurs en fin de contrat au 30 juin prochain, si la Ligue 1 devait se clôturer en juillet ? Quid également du début de saison 2020-2021 ? Faudrait-il le repousser pour laisser un temps suffisant de repos aux joueurs ?

  • Un arrêt définitif 

Si le pic épidémique était atteint trop tard, ne permettant pas à la saison de se poursuivre, l’arrêt définitif est également envisagé. Le classement final serait alors celui établit après la 28ème journée. Dans ce cas-là, Paris serait évidemment déclaré champion, tandis que Marseille, Rennes, Lille et Reims qualifiés européens. En bas de tableau, Toulouse et Amiens relégués, tandis que se poserait la question du barrage. Que faire de Nîmes, 18ème, censé jouer un barrage pour sa survie contre une équipe de Ligue 2 ? Les finales des coupes nationales pourraient elles être tout simplement annulées.

  • La saison blanche

Il est le seul à en avoir parlé, et s’est notamment attiré les foudres des joueurs marseillais. Hier, c’est lors d’un entretien avec Le Monde que Jean-Michel Aulas, président lyonnais, proposait de tout bonnement annuler la saison. Pas de titre de champion de France attribué, aucune relégation ni montée, et des places européennes attribuées aux clubs qualifiés lors de la saison précédente. Pour Aulas, rien de plus logique. « Ça évite à ceux qui sont concernés par le bas du tableau de se retourner contre la LFP et la FFF. Le règlement stipule que c’est à l’issue du championnat que l’on descend d’une division. Une décision différente ouvrirait une brèche juridique qui coûterait très cher. Le plus logique alors serait de dire : on annule tout et on repart sur la situation du début de saison. »

Une proposition loin de faire l’unanimité en Ligue 1, notamment du côté des clubs en position de qualifiés européens. « Dans tous les cas, il faut regarder ce que disent les règlements. Juridiquement, il est plus acceptable de dire que l’on repart avec la situation du début de saison. De toute façon, nous sommes face à une situation très pénalisante pour tous les clubs. Il faudrait prendre la décision la plus logique dans un contexte de pandémie inconnue jusqu’alors. »

Dans tous les cas, l’heure est à la patience pour les supporters. Il faudra probablement attendre fin avril avant de revoir du football en France, si ce n’est plus.

 

Kevin N.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.