Bernardoni, trop cher pour le N.O ?

0
1145

Prêté depuis deux saisons déjà au Nîmes Olympique, Paul Bernardoni a continué sur sa lancée en termes de performances et plaît à de nombreux clubs.

Le joueur a prolongé avec les girondins jusqu’à 2023 l’été dernier mais il semblerait, d’après l’équipe, que Benoît Costil soit encore dans les plans du club bordelais pour la place de gardien numéro un.

C’est donc en toute logique que nous apprenons que Bordeaux est disposé à vendre l’espoir international aux alentours des sept millions d’euros. Un prix susceptible de refroidir les dirigeants nîmois qui ont montré leur intérêt pour le portier qui disputera les jeux olympiques de Tokyo l’année prochaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.