Arpinon, le début d’une nouvelle ère ?

0
1038
Arpinon va remplacer Blaquart au poste d'entraîneur cette saison

C’est désormais officiel, Jérôme Arpinon, ancien adjoint de Blaquart, sera bel et bien aux commandes du Nîmes Olympique pour cette troisième saison en Ligue 1.

De nombreuses personnes le décrivent comme froid, sanguin par moments. Mais qui est-il vraiment ?

Arrivé en tant que préparateur physique au N.O, Arpinon a réussi à gravir les échelons jusqu’à prendre la tête des Crocodiles. Il était aussi adjoint de Blaquart ces dernières saisons et n’a pas la langue dans sa poche : en effet, il n’avait pas hésité à aller au contact de Patrick Viera (entraîneur de l’OGC Nice) la saison dernière. Au fil du temps, Arpinon semble s’être « assagi » et a effectué des formations afin d’obtenir des diplômes et donc prendre la succession de Blaquart qui, selon lui, est prêt à encadrer le N.O cette saison. Si son adjoint n’est pour le moment pas connu, il se pourrait que le staff technique du N.O s’étoffe rapidement puisque le coach a déjà fait vœu d’un préparateur physique afin d’assurer la reprise dans de bonnes conditions.

A ne pas confondre avec Frédéric Arpinon (son cousin) qui avait lui aussi joué pour Nîmes, Jérôme est né le 5 avril 1978 à Nîmes et est donc âgé de 42 ans. Lui qui a joué pour Alès, Nîmes et Arles avait vu sa carrière de joueur stoppée prématurément par deux ruptures des ligaments croisés. Jérôme Arpinon a été longtemps éducateur sportif en prison avant de finalement signer au N.O.

En 2017, l’intéressé avait déclaré chez Midi Libre :

« Ca y est, maintenant, je suis plus vieux que les joueurs. Ce sont un peu mes petits frères, mais on ne peut pas leur faire tous plaisir. On est à l’écoute. L’important, c’est de vite crever les abcès. Si tu les laisses pourrir, c’est trop tard, le conflit et l’animosité s’installent. Nos joueurs ont le sourire et la rage. Et le tempérament sudiste : ils jouent avec les vraies valeurs nîmoises. L’équipe a désormais l’habitude de faire des efforts. Ceux qui n’étaient pas dans cet état d’esprit ont dû rentrer dans le moule. Plein de joueurs n’ont jamais joué en L1, c’est leur Graal et, pour l’atteindre, ils sont prêts à écouter et à progresser. Je suis très fier d’eux. Ils sont réguliers parce qu’ils sont sérieux en dehors. On leur inculque l’entraînement invisible. »

Le quotidien avait par la même occasion révélé qu’Arpinon était « allé voir les parents de Savanier, en 2015, pour modifier son alimentation. » Ce qui fera du joueur l’une des références du club en 2018, pour la montée en L1. Un trait de caractère fort qui semble vouloir en dire long sur la ténacité du garçon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.