Une reprise sans grands enseignements

0
668
Photo : rcstrasbourgalsace.fr

Ce vendredi avait lieu le premier match de préparation des crocos à Evian face au RC Strasbourg. Cette rencontre aura permis d’observer les premiers pas sous leurs nouvelles couleurs de Baptiste Reynet et Birger Meling qui ont pris part à la première mi-temps et à ceux d’Andres Cubas entré en jeu à la 75e minute.

Lors du premier acte, les nîmois se sont montrés très présents sur les côtés sans toutefois parvenir à se créer de réelles occasions. En atteste les 3 maigres tirs pour un seul cadré. Les crocos ont bien cru ouvrir le score à la 33e minute de jeu après une incursion de Birger Meling sur son aile. Les 22 acteurs se séparent dos-à-dos à la pause avec un léger avantage dans la possession pour les crocos.

Pour la deuxième période, Jérôme Arpinon a décidé de changer entièrement son 11 de départ. Cela a notamment permis à Amjhad Nazih de disputer ses premières minutes avec les professionnels. Le gardien de 18 ans qui intéressait Schalke 04 ou l’Inter de Milan a profité de l’absence de Lucas Dias blessé à l’épaule. Ce second acte aura logiquement été un ton en dessous pour les crocos. A noter l’entrée en jeu à la 75e minute de jeu d’Andres Cubas, le milieu paraguayen qui remplace Sofiane Alakouch. Le Nîmes Olympique va céder à la 88e minute de jeu : Gaetan Paquiez fautif dans sa surface de réparation permet au RC Strasbourg et à Lebo Mothibo de s’imposer. Amjhad Nazih est contraint de s’incliner, pris à contre-pied.

Compositions d’équipe 1ere mi-temps:

RCSA: Kamara, Aaneba, Simakan, Mitrovic, Caci, Siby, Belelgarde, Liénard, Waaris, Saadi

NO: Reynet, Meling, Miguel, Briançon, Ripart, Valerio, Deaux, Philippoteaux, Ferhat, Benrahou, Roux

Compositions d’équipe 2eme mi-temps:

RCSA: Kawashima, Lala, Koné, Djiku, Carole, Prcic, Sissoko, Zenzemi, Chahiri, Mothiba, Zohi

NO: Nazih, Paquiez, Martinez, Landre, Alakouch (Cubas 75′), Ahlinvi, Fomba, Duljevic, Buades, Stojanovski, Denkey

Ce qu’il faut retenir:

Birger Meling et Romain Philippoteaux ont été très présents et ont pesé sur la première mi-temps. En deuxième mi-temps, c’est Loïck Landre qui s’est distingué avec une intervention cruciale dans la surface de réparation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.