NO-RCL : Crocos chanceux, crocos heureux

0
680
(c) N.O

Ce dimanche à 15h, le Nîmes Olympique recevait le Racing Club de Lens pour le compte de la cinquième journée de Ligue 1.

Pour leur retour aux Costières, les lensois ont vite pris le jeu à leur compte, bien aidés par des nîmois passif en première mi-temps. Les crocos n’ont pas joué comme à leur habitude avec un pressing haut, mais plutôt en reculant, et lorsqu’ils récupéraient le ballon, ils relançaient en direction de Roux, Ripart ou Ferhat. Des nîmois qui subissaient le jeu, qui concédaient des occasions et ne s’en procuraient pas, contre des lensois dangereux qui touchent dés lors la barre transversale sur un coup franc de Kakuta, ce match était compliqué pour les joueurs du Nîmes Olympique. Les lensois ont fini par ouvrir le score à la 34ème minute grâce à Ignatius Ganago qui inscrit là son 4ème buts en 4 matchs de Ligue 1 cette année. Après ce but, rien ne changea ou presque avec des nîmois toujours aussi moyen et des lensois dominateurs mais pas conquérant, qui ne parvenaient pas à inquiéter Reynet.

A la mi-temps, le score de 0-1 est logique et les nîmois peuvent s’estimer heureux de n’avoir pris qu’un but au vu de leur première mi-temps, quand aux lensois ils peuvent avoir des regrets de ne pas avoir aggravé le score.

Au retour des vestiaires, les crocos reviennent avec un peu plus d’envie, mais ce n’est toujours pas ça, le Nîmes Olympique ne se procure pas d’occasions franches et ne parvient pas à mettre en danger le R.C. Lens, les rares frappes sont lointaines et les centres n’arrivent pas à destination. Les lensois continuent d’attaquer mais le font moins, ils gardent plus le ballon mais les nîmois mettent un bon pressing et laissent moins d’espaces.
Les nîmois font plusieurs changements, notamment en attaque avec les entrées de Denkey et Majouga. Les locaux poussent jusqu’à la fin du match et à la 87ème minute, ils sont récompensés à la suite d’une belle ouverture de Briancon pour Ripart qui élimine le défenseur lensois puis donne à Ferhat qui envoie le ballon entre les jambes du gardien lensois.
Après l’égalisation, très peu d’occasions de part et d’autres une fin de match disputée, surtout au niveau du milieu de terrain.

Les joueurs de Jérome Arpinon peuvent être heureux de prendre un point sur ce match et les lensois auront, eux, sûrement des regrets de ne pas ramener les trois points après leur prestation.

La nouvelle recrue, Patrick Burner, entrée en jeu en cours de match à la place de Gaetan Paquiez, a fait une entrée intéressante, de même pour le jeune Majouga qui a apporté de la vitesse et de la vivacité offensivement.

Germain

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.