Le RCN est dans le dur

0
113
Photo : RCN

Hier, le président du Rugby Club Nîmois, Olivier Bonné, a tiré sa fusée de détresse en ce qui concerne les finances du rugby amateur [Communiqué].

« Avec les jauges -de spectateurs- réduites, les hospitalités envers les partenaires réduites, les buvettes dorénavant fermées, le Rugby Club Nîmois doit aujourd’hui faire face à une perte de revenus inquiétante pour son avenir » s’inquiète le président du Rugby Club Nîmois.

Une crainte vivace tant la pandémie actuelle de la Covid-19 impacte énormément les clubs français sur leurs budgets. Et au-delà sur leur gestion au quotidien, « on a beau être dans le secteur amateur, on oublie trop souvent que le Rugby Club Nîmois, c’est 32 salariés ! Derrière ces joueurs et ce personnel administratif ce sont autant familles […] Je suis d’autant plus inquiet que notre modèle économique repose pour beaucoup sur des partenariats avec des PME ou des TPE de notre département qui, eux aussi, en bavent pour ne pas dire autre chose ! Et qu’à terme, si la situation perdure, je sais très bien que nos partenaires auront d’autres priorités que de nous accompagner…Ce qui est logique ! ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.