Kristianstad bat l’USAM en fin de match

0
174

Après la défaite à domicile face au PSG samedi dernier (27-31). Les nîmois enchaînaient avec la réception de l’équipe suédoise de l’IFK KRISTIANSTAD au Parnasse ce mardi à 20h45.

La Green Team n’a pas pu compter sur le soutien de ses supporters en cette soirée de novembre. Le match étant organisé à huis-clos (malheureusement pour les gardois). Du côté des nîmois pas de nouvelles quand à d’éventuel retour d’O’Brian Nyateu et de Nicolas Nieto, a noter que trois jeunes de l’équipe réserve seront sur la feuille de match. Tom Poyet est toujours blessé et ne risque pas de revenir de si tôt. Les gardois étaient donc quasiment au complet, contrairement a leur premier match où les Nîmois avaient realisé l’exploit de s’imposer face à Présov, alors que plus de la moitié des joueurs professionels étaient absents (Covid, blessures…).

Du côté des Suédois, Halén Anton (11 buts en 2 match d’EHF) et Adam Nyfäll (9 buts) seront à surveiller, le gardien Christensen Espen (17 arrêts) à réalisé 2 matchs plutôt correct. L’IFK KRISTIANSTAD à perdu son premier match de poule face au Füsche Berlin (30-23) mais ont gagné le match face au C.S Dinamo Bucuresti (31-22).

Les suédois ont eu l’avantage au niveau de l’expérience et cela s’est bien reflété durant la rencontre, car ils jouent assez régulièrement en Champions League. La Green Team a quand même montré face à Paris, qu’elle pouvait tenir la dragée haute pendant quasiment tout un match face à une des meilleurs équipes d’Europe…

Le match

L’USAM en noir a donc pu compter sur son leader, Michaël Guigou, aux côtés de Quentin Dupuy en défense,  Benjamin Gallego, Jean-Jacques Acquevillo, Vid Kavticnik,  Julien Rebichon et Mohammad Sanad. Dynamique sur les offensives mais trop tendres en défense, les gardois n’ont jamais réussi à faire le trou face à des suédois difficiles à manoeuvrer. Desbonnet réussit 11 arrêts ô combien importants en première période mais cela ne suffit pas : Nîmes est mené 12-13 à la pause et doit encore ajouter en intensité pour viser la victoire.

Les leader du championnat suédois doivent faire face à une meilleure équipe française au retour des vestiaires, Tesio ajoute du rythme et Salou revient aux affaires pour commencer la mi-temps sur un parfait 3-0 mais, sereins, les scandinaves reviennent à 17-17 peu de temps après. Malgré un très bon Ahmed Hesham, les greenmen échouent notamment face à un gardien en feu avec ses 17 arrêts. L’USAM possède la dernière possession mais ne parvient pas à la faire fructifier et s’incline d’un court écart : 24-25. Quelques regrets, mais l’expérience aura fait la différence. Place à la suite !

RAPHAEL FESQUET POUR NIMES MEDIASORT

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.