Le 13 porte malheur aux nîmois de l’USAM

0
402

Après leur belle victoire face au Sporting Lisbonne en EHF (26-30), l’USAM a repris le chemin du championnat avec un match contre AIX-EN-PROVENCE.

Cela ne s’est pas passé comme prévu, les hommes de David Tebib ont subit une défaite mémorable. Face à un PAUC en feu, les greens mens payent leur calendrier surchargé (1 match tous les 3 jours). Avant le match les gardois étaient juste devant les Aixois au classement (5 ème et 6 ème), mais le PAUC compte 3 matchs en moins que l’USAM.

L’objectif du match pour les Greens Mens, était de gagner pour espérer monter provisoirement à la 3ème du championnat. Mais c’est Aix qui réalise la bonne opération en roulant littéralement sur Nîmes, ce qui leur permet d’être 4 ème. Nîmes se retrouve 6ème. Les Usamistes comptaient 5 absents : Rémi Salou, Tom Poyet, Vid Kavtičnik, Rémi Desbonnet (sur la feuille de match mais n’a pas joué) et O’Brian Nyateu (reprise).

Le tout début de match démarrait fort (3-2 après 3 min de jeu), mais les Aixois ont pris rapidement de l’avance (6-2, 7e) notamment grâce à Wesley Pardin (9 arrêts en 1ère période). La maladresse des nîmois devant le but a permis au PAUC de creuser son avance (13-7, 22e) pour finalement mener 16-9 à la mi-temps.

En début de 2 ème période, les gardois ont eu un (très) léger sursaut d’orgueil (19-12, 40e), mais les hommes de Thierry Anti ne mirent pas longtemps à réagir (23-15, 48e). La fin de match ne fut que souffrance et agonie pour des nîmois impuissants face à la machine Aixoise (27-17, 55e). Score final : 30-17.

Les hommes de Franck Maurice ne pouvaient mieux faire face à une équipe d’Aix déchaînée. On pourra regretter le trop grand nombre de tirs ratés (17/41). Ils payent l’accumulation de fatigue. Romain Tésio à semblé tirer son épingle du jeu (3/4), Theodor Paul (12 arrêts) a évité aux Usamistes d’être complètement ridicules.

A noter la rentrée, en fin de match des jeunes pousses Louis Gouaze (gardien) et Damien Gibernon. L’équipe d’Aix a livré une prestation collective aboutie, aussi bien en attaque comme en défense. Wesley Pardin a encore une fois été exceptionnel (16 arrêts).

Les stats nîmoises :

Gouaze (1 arrêt sur 5 tirs), Paul (12/37 ), Desbonnet; Derisbourg, Gallego (1 buts sur 2 tirs), Guigou (3/3 dont 1/1 au pénalty) (0/3), Gibernon (0/1), Dupuy, Tesio (3/4),Tobie (3/4), Acquevillo (3/8), Nieto (0/1), Minel (1/5), Hesham (2/6), Sanad (1/4 dont 0/1 au penalty).

Il faudra très rapidement passer à autre chose et se concentrer pour la réception de Lisbonne en EHF. Le match sera très important en vue d’une qualification, pour les phases finales de la compétition européenne…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.