L’USAM s’impose mais se fait peur

0
285
joie victoire usam
photo : La Gazette de Nîmes.

Les nîmois se sont (un peu) rassurés avec une victoire en EHF face au Sporting Lisbonne. Ils devaient se remettre la tête à l’endroit en championnat, après leur défaite face à Aix (17-30). C’est chose faite, non sans frayeur avec une victoire contre St Raphaël (30-29)

Les Usamistes devaient gagner ce match pour rester au contact du top 5. Du côté de l’USAM tout le côté droit était décimé : Vid Katchvicnik, Romain Tésio et Mohamad Sanad. O’Brian Nyateu est revenu, contrairement à Rémi Salou (convalescence) et Tom Poyet (blessure grave).

Le résumé du match :

Après 13 premières minutes appliqués pour les Raphaëllois (6-7), ce fut ensuite à l’USAM de montrer de quoi il était capable (11-9, 19e). Le SRVHB continua à s’accrocher, (14-14, 27e), notamment grâce à un excellent Alexandre Demaille.

St Raphaël finira par mener à la mi-temps au nez et à la barbe des gardois, (14-15, à la fin de la 1ère période). Dommage pour des Usamistes investis, à l’image d’un très bon Damien Gibernon (5 buts dans cette période). A noter la blessure de Jean Jacques Acquevillo (cheville).

photo : LNH.fr

Le SRVHB a du mal à revenir des vestiaire, contrairement aux Green Men (19-16, 36e), à l’image des 3 buts d’affilés de Mickaël Guigou. Les hommes de Franck Maurice poursuivaient sur leur lancée, mais les varois n’étaient jamais très loin (plus grand écart du match: +5 pour les nîmois). Les deux équipes nous ont offert une fin de match rocambolesque. Alors que les nîmois menaient 30-27 à trois minutes du terme de la rencontre, les varois sont revenus à un but, avec une dernière possession de balle des nîmois. L’arbitre leva le bras (refus de jeu, il reste 6 passes au gardois pour marquer), les Verts et Blancs tremblaient.

C’est sans compter sur Gallego qui provoqua les 2 min d’Adrien Dipanda, à 15 secondes de la fin de la partie. Le pivot nîmois profita de la différence de gabarit avec Dipanda ( 1m85 contre 2m02), pour baisser ses appuis et faire en sorte que son adversaire l’attrape par le cou. Il ne manqua pas l’occasion d’en rajouter. Sur le banc des visiteurs la stupeur était totale. Les nîmois, avaient eux aussi subit une « injustice » avec un pénalty, oublié suite à une faute d’Adrien Dipanda sur Damien Gibernon. C’est là que le proverbe « oeil pour oeil, dent pour dent » prend tout son sens.

Finalement après de vaines protestation du staff Varois, l’USAM finit par s’imposer 30-29.

Les nîmois ont été appliqué tout le match, mais le gardien varois : Alexandre Demaille leur a posé des problèmes (17 arrêts). Quentin Dupuy et Luc Tobie ont écoeuré l’attaque raphaëlloise. Benjamin Gallego, Julien Rebichon et Mickaël Guigou (8 buts dont 6/6 au pénaltys) ont fait preuve de beaucoup d’expérience et de vice.

Damien Gibernon (6 buts) a très bien su pallier l’absence de Sanad et Tésio. Jean Jacques Acquevillo a été très bon jusqu’à sa sortie sur blessure. Quentin Minel (3 buts) et Ahmed Hesham (4 buts) ont eux aussi fait le job. O’Brian Nyateu manquait de rythme, c’est normal après 2 mois d’absence, mais a quand même montré de belles choses. Rémi Desbonnet (7 arrêts) en 1ère période et Théodor Paul (6 arrêts) dans le 2nde acte ont réalisés un match correct.

Le SRVHB a plutôt été bon en défense, mais a peiné par moment en attaque, en cherchant constament les pivots. Heuresement qu’ils peuvent compter sur quelques bons buteurs comme : Fahrudin Melic (5 buts),Vadim Gayduchenko (5 buts) et le jeune Paschal Drevy (4 buts). Raphaël Caucheteux (6 buts) n’a pas fait le match de sa vie, mais il a fait ce qu’un ailier doit faire, marquer.

L’USAM en finit avec cette année 2020, les joueurs en profiteront sûrement pour soigner leurs blessures et se reposer. Ils commenceront l’année 2021 avec un match face à Chartres le 5 février, sauf si un match en retard est placé avant cette date. Nous espérons revoir les nîmois en pleine forme lors de ce match…

Raphaël Fesquet pour Nîmes Mediasport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.