Le point de l’espoir

0
338
(c) ASSE

Malgré les statistiques en faveur de l’ASSE, le match auquel nous avons assisté était certainement le plus rassurant depuis septembre.

De plus, le match était largement en faveur des stéphanois sur le plan des absents, côté nîmois Briançon, Benrahou, Deaux et Cubas, étaient absents, Sidy Sarr s’est blessé pendant le match mais a quand même tenu à rester sur le terrain. Un match fini sur le score de 2 à 2 dans lequel les nîmois ont très bien réagi après le but de Khazri concédé en tout début de match, en égalisant peu de temps après par un jeu en contre-attaque gagnant:  le jeune Mathéo Ahlinvi a marqué son premier but en professionnel.

Même si Baptiste Reynet enchaînait les arrêts et les sorties époustouflantes, il n’a pas su garder cette constance tout le match puisqu’il a reçu un carton jaune sur une sortie douteuse, donnant ainsi un pénalty aux verts, heureusement l’ex-toulousain s’est mis en lumière en arrêtant ce pénalty tiré pas Boudebouz.

En deuxième mi-temps la bonne prestation offensive des nîmois se confirme puisqu’un pénalty est accordé aux nîmois pour une faute sur Alakouch qui s’est rendu seul devant le but stéphanois après avoir dribblé la défense, le pénalty a ensuite été transformé par Renaud Ripart, donnant ainsi l’avantage au Nîmes Olympique. Menant au score et plein de confiance, les nîmois étaient beaucoup plus souvent en phase de marquer, jusqu’à ce que les stéphanois égalisent après une passe contrée directement dans les pieds de Nordin, auteur du dernier but de ce match.

Malgré une prestation défensive plus que douteuse, Baptiste Reynet a su sauver beaucoup de balles de buts pour l’adversaire, et la prestation offensive (de bonne facture) des crocos a largement su compenser les imperfections afin de ramener un bon point de Geoffroy Guichard. Place à Dijon !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.