Nîmes – Dijon, le choc du bas de tableau

0
511
ferhat qui replace ses équipiers
Photo : Icon sport

Après un match encourageant face à l’ASSE (2-2) le week-end dernier, les crocodiles auront à cœur de bien finir l’année en recevant la lanterne rouge ce mercredi. Un duel de bas de tableau entre le 18 ème et le 20 ème capital pour la suite de la saison. 

– La dynamique des deux équipes :

Côté Nîmois, les crocos ont enfin mis un terme à une série de 4 défaites d’affilés. Actuellement 18èmes (3V, 3N, 10D), pire défense et deuxième pire attaque de Ligue 1, les Nîmois auront montré de belles choses face à Saint-Etienne en inscrivant autant de buts que lors des 9 précédents matchs. Très handicapée par les blessures, la jeune équipe alignée par Jérôme Arpinon montre de belles ambitions et aura s’en doute envie d’aller chercher une victoire qui redonnerait de l’espoir aux supporter Nîmois.

Côté Dijonnais, le début de saison est également compliqué. 20èmes (1V, 6N, 9D). Pire attaque de Ligue 1 avec 9 buts, ces derniers montrent de grosses difficultés offensives par un manque d’occasions et une tendance à les gâcher. En revanche, les Nîmois devront se méfier du gardien Dijonnais, Racioppi, décisif depuis le début de saison. De plus, il faudra également faire attention a Bersant Celina, qui montre de belles qualités de passeur et une facilité à trouver ses attaquants. Les Nîmois devront donc rester attentifs en défense.

– Les absents :

Côté Nîmois, le capitaine Briançon fait son retour dans le groupe mais ne devrait pas débuter le match. Meling (genou), Landre (déchirure musculaire), Deaux (cheville), Martinez (fracture du sacrum), Cubas (genou) Benrahou (adducteurs) sont toujours à l’infirmerie et seront de retour en 2021 pour la deuxième partie de saison.

Coté Dijonnais, Benzia (accident cet été), Lautoa (hanche), Chafik (cheville), Chala (adducteurs), Chouiar (cheville) et Scheidler (dos) manqueront à l’appel.

– Les groupes :

  • Nîmes Olympique :

  • Dijon :

          L’avis de nos adversaires :

Selon @_baduld, supporter Dijonnais, « Le match de mercredi a tout d’un match de la peur, il risque donc d’être très fermé, peu d’espaces, beaucoup de déchets techniques et donc peu d’occasions. Je vois bien Nolan Roux ouvrir le score face à nous (il aime bien marquer face à nous), puis ensuite je nous vois pousser pour essayer d’égaliser mais sans succès et nous voir finalement égaliser sur un contre. »

– Les statistiques : 

Sur les 5 dernières confrontations, Nîmois et Dijonnais ont chacun gagnés 2 fois et se sont quittés une fois sur un score vierge.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.