Le Nîmes Olympique ou la défaite de trop

0
860
Lois Diony le buteur angevin
c)Angers Sco

Le Nîmes Olympique se déplaçait ce dimanche sur la pelouse du SCO d’Angers. Les crocos qui se sont inclinés sur le score de trois buts à un au stade Raymond Kopa dans le cadre de la 22e journée de Ligue 1.

Les hommes de Jérôme Arpinon, débutent bien la rencontre avec une frappe de Ferhat détournée sur sa barre transversale par l’ancien portier nîmois Paul Bernardoni.

Le coach nîmois avait fait le choix de reconduire le même 11 qui avait créé l’exploit face à l’Olympique de Marseille. Cela n’aura malheureusement pas été suffisant pour enclancher une série de victoires.

Les 20 premières minutes de la rencontre sont dominées par les crocos. Puis comme à son habitude, le père Noël nîmois a réalisé sa distribution de cadeaux. En effet, Lucas Deaux décide de relancer le jeu depuis sa propre surface de réparation. Par excès de confiance sans doute il perd le ballon et offre le premier but angevin à Capelle.

Après ce but, les nîmois changent totalement de visage. Ils sont submergés par les assauts angevins. Et coulent petit à petit, même le but de Ripart sur pénalty en fin de première période ne changera rien à la physionomie de la rencontre. Les crocos s’inclinent sur le score de 3 buts à 1 et restent derniers du championnat.

Et la semaine à venir risque de ne pas rassurer les supporters nîmois. En effet, les nîmois se retrouvent face au Paris SG et Monaco cette semaine.

La statistique:

Les Nîmois se sont inclinés 14 fois en 21 rencontres. Pire, ils ne se sont jamais imposés deux rencontres de rang.

La Conférence de presse:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.