Le Nîmes Olympique y était presque

0
255
(c) AS Monaco

Le Nîmes Olympique, dernier de L1 a bien failli finir son week-end avec un point dans la musette face à l’AS Monaco.

Le premier match de l’ère Plancque était attendu, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le public n’a pas été déçu. Le match avait pourtant très mal commencé pour le N.O qui auteurs d’erreurs défensives avait vu l’AS Monaco inscrire deux buts de Golovine en l’espace de six minutes (6′ et 12′). Un troisième but est rapidement venu s’ajouter mais ce dernier fut refusé par M. Turpin, à cause d’une position d’hors-jeu. C’est ainsi que Nîmes a commencé à se réveiller. Portés par un duo Ferhat – Benrahou en bonne forme, les nîmois sont revenus à hauteur des monégasques via Deaux et Ferhat (23′ et 32′), des actions rondement menées par un milieu de nouveau efficace et une équipe qui voulait se battre … Chose que nous n’avions plus vue depuis longtemps.

Nîmes aurait même pu mener à la pause, si Miguel n’avait pas loupé sa frappe à 5.5 m des cages de Lecomte. Déterminés à la pause, les crocos ont tout de même subi les talents de Golovine, qui inspiré, s’est offert son triplé après 20 minutes jeu en seconde période. A la 78′, et profitant des largesses défensives du Nîmes Olympique, Golovine lance Volland plein axe : L’international allemand se présente devant Reynet et d’une balle piquée du gauche trompe le portier nîmois. Le but de trop pour une équipe gardoise qui reviendra tout de même à 3-4, grâce à Eliasson, à la 81′. L’action finale de Fomba, qui aurait pu être salvatrice, passe à côté et laisse donc les crocos avec une nouvelle défaite sur les bras.

Nîmes reste dernier de L1 à égalité de points (15) avec Dijon, mais avec un match en moins face à Lorient qui pointe désormais à 22 points à 17ème place du classement : rien n’est encore fait, et encore plus si les nîmois continuent d’afficher cette volonté.

La réaction du coach nîmois : 

« Je vis mal ma première au Nîmes Olympique, car on a perdu. Je suis très déçu pour les joueurs, on n’a pas réussi à prendre un point qui nous aurait fait énormément de bien au mental. On doit progresser sur l’intensité. On a fait une bonne première période en terme d’intensité. En seconde, on a un peu faibli, car physiquement, on était un peu moins frais. On avait un peu moins de ressource.« 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.