Une nouvelle finale face à Bordeaux

0
410
(c) MadeInFoot

Après une victoire contre Dijon (0-2) la semaine passée, les Crocos devront confirmer ce dimanche à 15h au stade des Costières face à Bordeaux. Dans l’objectif d’un maintien, une victoire semble impérative.

  • La forme des deux équipes:

Côté Nîmois, ils ont réussi le match à ne pas perdre en prenant les 3 points face à Dijon. Actuellement 19èmes (18 points) les crocos n’auront pas le droit à l’erreur dans les 3 matchs à venir (Bordeaux, Lorient et Nantes) étant donné que le barragiste (Nantes) est à 5 points de Nîmes avec 23 points. Depuis le départ de Jérôme Arpinon, les Nîmois semblent avoir retrouvé l’envie de jouer. Menés pas un Pascal Plancque motivé à maintenir le Nîmes Olympique dans l’élite, l’espoir d’un maintien semble renaître à Nîmes.

 

En ce qui concerne les girondins, l’irrégularité est le maître mot de cette équipe. En effet, les bordelais peuvent autant montrer de l’envie et un bon état d’esprit comme ils peuvent faire un non match. Actuellement 11èmes (33 points), Bordeaux est sur une série de 1 victoire, 3 défaites et un nul décevant contre l’OM en ayant été à 11 contre 9 durant 30 minutes. Le FCGB aura donc à cœur de se relancer contre Nîmes comme au match aller (2-0).

  • Les points forts des équipes :

On assiste à des matchs intéressants depuis le départ de J. Arpinon. On retrouve le Yassine Benrahou de la saison passée, un Zinédine Ferhat toujours aussi efficace et un Niclas Eliasson en feu, ce dernier étant auteur de 4 buts en 4 matchs. De plus, l’équipe semble retrouver un équilibre depuis le retour des nombreux blessés.

Pour les visiteurs, l’issu des matchs est souvent déterminée par un seul homme : Hatem Ben Arfa. Ce dernier permet souvent de débloquer la situation de son équipe (on se souvient notamment du pénalty obtenu contre Nîmes en fin de match lors du match aller). De plus, la charnière Koscielny-Baysse ainsi que le gardien Benoît Costil, apportent une sérénité défensive.

  • Les points faibles :

Côté Nîmois le gros point faible de la saison est souvent le mauvais placement défensif. Plus mauvaise défense du championnat, les crocos encaissent trop de buts. Espérons que Pascal Plancque trouvera le bon ingrédient pour remédier à cela avant la fin de saison.

A Bordeaux, celui qui apporte beaucoup à l’équipe est également celui qui peut nuire à l’équipe. En effet, lorsqu’Hatem Ben Arfa est dans un mauvais jour, toute l’équipe l’est également. De plus, avec 27 buts marqués cette saison, Bordeaux figure parmi les équipes les moins fortes offensivement.

 

  • Les absences : 

Chez les crocos, Landre et Martinez sont toujours absents depuis décembre. Espérons que ces derniers puissent nous revenir vite. Pour le FCGB, seuls Otavio et Sabaly manqueront à l’appel.

  • Les groupes :

Nîmes Olympique :

Bordeaux :

  • L’avis de l’adversaire :

Pour Sébastien (@Seebb_), « Ce match est difficile à prévoir, si on le joue sérieux et appliqué comme à l’aller on gagnera, à l’inverse si on se laisse avaler par l’envie des nîmois qui ont un maintien à aller chercher et qui sont plutôt sur une bonne dynamique en ce moment, on perdra. Je ne vois pas de nul sur un match comme ça, ça ira d’un côté ou de l’autre. Je vais dire 2-1 pour Bordeaux car c’est l’optimisme qui parle !« 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.