USAM- Dynamo Bucarest : L’USAM s’impose dans un match de titans

0
541
photo : The Agency

Après s’être rassuré face à Chartres (28-35), les nîmois ont enchaîné avec la réception en EHF du Dinamo Bucarest. Ce fut un match de titans, la bataille fut féroce mais les Nîmois sortent vainqueurs de ce bras de fer (32-29), non sans mal.

Les gardois s’étaient inclinés à l’aller (27-29), surpris par l’impact physique du Dynamo Bucarest. Mais cette fois-ci, c’est les hommes en vert qui ont gagné le défi physqiue. Grâce à cette victoire les Verts et Blancs assurent la qualif’ en 8 ème de finale de l’EHF. Les hommes de Franck Maurice comptaient 5 absents : Benjamin Gallego, Quentin Minel, Theodor Paul, O’Brian Nyateu et Tom Poyet. Damien Gibernon n’était pas sur la feuille de match.

photo : The Agency

L’efficacité de Mohamad Sanad, permet aux Usamistes de bien se lancer dans cette partie (5-3, 8′). Les Verts et Blancs sont agressifs dans leur défense, et amènent de la vitesse en attaque (10-6, 18′). Le combat est rude. La bataille des shoots de loin s’engage, le bras de fer semble tourner à l’avantage des visiteurs, mais les nîmois ne perdent pas le nord. L’équipe Roumaine semble profiter de la modeste taille de Desbonnet (pour un gardien), pour mettre des ballons dans les coins hauts. Le score est de 15-14 à la mi-temps.

La 2nde période commence mal, avec deux arrêts coup sur coup de Saeid Heidaridad. Les roumains prennent les commandes du match, pour la 1ère fois après 36 minutes de jeu, 15-17. Heureusement Luc Tobie et Jean-Jacques Acquevilo remettent Nîmes sur des bons rails : (19-18, 39 ‘). La 2nde période semble plus explosive que la 1ère (moins de tirs de loin). Ce qui ne semble pas déplaire à la base arrière des deux équipes (25-25, 38′), qui se rendent coup sur coup.

La fin de seconde mi-temps ressemble à la 1 ère, mais cette fois cela semble tourner à l’avantage des Nîmois (30-27, 56’). Les hommes de Franck Maurice s’imposent 32-29.

photo : The Agency

Dans l’ensemble, les Greens Mens ont réalisé un match plein. Ils ont montré l’étendue de leur savoir faire, en faisant parler vitesse et puissance. La base arrière a sorti un gros match, notamment Acquevilo (8 buts) et Hesham (5 buts). Mickaël Guigou en 1 ère période et Vid Katchvinik en 2nde, ont apporté leur expérience.

Mohamad Sanad a porté l’équipe en 1 ère mi-temps (7 buts). La défense nîmoise a répondu présente, notamment Dupuy, Tobie, Salou, Nieto… pour ne citer qu’eux. Desbonnet a fait ce qu’il fallait faire (notamment quelques relances bien senties), ni plus ni moins.

L’équipe Roumaine a fait parler de sa puissance, les bras d’Antonio Hebo (7 buts), Ante Kuduz (6 buts) et de Javier Gaminde (4 buts, dont deux belles pralines en fin de match) ont posé des problèmes à la défense gardoise, mais surtout à Desbonnet.

Maintenant place à la réception, demain, du Füsche Berlin. Les deux équipes s’étaient quittées sur un match nul (34-34) il y a quatre jours. Les nîmois auront t-ils digéré le match du jour et pourront-t-ils faire vaciller l’ogre l’allemand ? Réponse demain…

STATS DU MATCH :

Gouaze, Desbonnet (1/1 buts et 11/50 arrêts) ; Gallego (2/3),  Rebichon (1/1), Salou (1/1), Dupuy (1/1), Hesham (5/11),Tesio (0/1),Guigou,Vincent, Kavticnik (3/6), Tobie (3/5), Acquevillo (7/9), Nieto,  Sanad (7/9)

Raphaël Fesquet pour Nîmes Médiasport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.