Assemblée Générale : Pertes financières élevées et réélection de Liron

0
826
Icon sport

Dans  la foulée de l’assemblée générale du club, Laurent Tourreau a commenté la situation financière du Nîmes Olympique. En plus de cela, Yannick Liron a été reconduit à la tête de l’association du club.

Le directeur des opérations du club a déclaré :

« Comme vous le savez c’est très compliqué pour nous en ce moment, a-t-il déclaré en ouverture de séance. Pour être transparent, on s’attend à toucher 16 M€ de droits télévisés en moins par rapport à ce qui était prévu. Au total, on s’attend à un trou de 7 M€ dans trésorerie en fin de saison. Malgré tout, on devrait être les moins pires de Ligue 1. […] On va voir ce qui pourra être fait avec l’actionnariat en fin de saison ».

En ce qui concerne le stade et l’avancement des travaux :

« Nous avons obtenu le permis de construire sur un terrain situé en face d’Intersport mais on est actuellement bloqué dans un millefeuille administratif. Une couleuvre et une grenouille protégées en sont la cause. […] L’objectif c’est de démarrer les travaux cet été pour enchaîner ensuite par la destruction des Costières et la construction du stade définitif. Les travaux vont aller très vite. Six mois après le premier coup de pioche, on pourra jouer sur le stade provisoire. »

Yannick Liron a été réélu. (c) Midi Libre

Pour ce qui est du président de l’association, Yannick Liron a été réélu jusqu’en 2023 afin « poursuive le travail entrepris en 2017 et pérenniser un projet ambitieux à tous les étages du club ». Validé par visioconférence, ce mardi, l’ex-crocodile sera entouré par Gérard Di Domenico, et Jean-René Gelini, deux autres joueurs historiques, en tant que vice-présidents.

Yannick Liron s’est exprimé dans le Midi Libre :

« Rani Assaf nous a ainsi donnés 150 000 €, ajouté à notre budget qui est de 500 000. Cela prouve qu’il a bien tenu compte de toutes les actions menées au sein de l’association. Nous avons mis en place des pôles sportifs, éducation, communication, festivités, en plus du pôle associatif nommé  »crocos de cœur » avec aussi pleins d’actions à mener. Nous avons des projets et des ambitions. […] Nîmes Olympique n’appartient pas qu’à nous, mais à tous les Nîmois. Si le particulier veut se muer en mécène, quelle que soit la somme, il le peut. Par le biais de toutes les actions menées, on est la mémoire collective du club. Un peu ses VRP. L’exemple du tournoi international qu’on devait organiser en 2020 et qui n’a pu l’être à cause de la crise sanitaire aurait été une très, très belle vitrine à tous les niveaux, pour l’économie locale, également. Mais ce n’est que partie remise. J’espère qu’en 2021, ce tournoi va pouvoir avoir lieu en sachant que l’intégralité de la recette ira aux clubs amateurs. Sur Nîmes, nous collaborons avec le Gazelec et la Lasallien. « 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.