Des crocos XXL face à Lille

0
368
(c) LOSC

Les crocos sont allés s’imposer dans le Nord, grâce notamment à deux réalisations signées Koné et Ripart.

Pour certains, c’était un rêve inaccessible. Une semaine après que les nantais aient renversé le PSG, c’est cette fois-ci le Nîmes olympique qui a pris le meilleur sur le leader de Ligue 1 : le LOSC. Face à des lillois peu inspirés, les crocos avaient la dalle, à l’image d’une charnière Meling – Ueda – Guessoum – Alakouch une nouvelle fois grandiose, ces quatre là ont largement pu s’appuyer sur un bloc joueur qui n’a jamais hésité à se projeter afin de mener au score.

Dés la douzième minute c’est en effet Koné qui avait ouvert le score pour le NO. Sur un contre, Ferhat se projetant côté gauche fait une passe à Eliasson en profondeur qui réussit avec un peu de chance à retrouver Koné à quelques mètres du but. Le Sénégalais enroule immédiatement une frappe du droit : en pleine lucarne. Menés 1-0, les dogues ont attendu la 20′ pour égaliser grâce à Xeka. Mais alors que la fin de la première mi-temps allait être sifflée, c’est Ripart qui grâce à un piqué parfaitement réalisé réussit son coup et replace les crocos en tête. 2-1.

Lors de la deuxième mi-temps, Nîmes, plus touché physiquement aura eu du mal à prendre le dessus au milieu de terrain, mais peu importe, toujours déterminé, le croco ne voulait rien regretter : Grâce à un bloc solide défensivement, les hommes de Plancque ont réussit à contenir les offensives nordiques et parviennent à s’imposer au Stade Pierre Mauroy. Quel exploit ! Nîmes récupère la 18ème place de barragiste et laisse Nantes sur le carreau qui s’est contenté d’un match nul face à Lorient.

Les réactions d’après-match:

L’équipe type L1 de la journée avec Guessoum, Alakouch et Plancque :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.