NANTES – USAM : Coup de frein pour la reprise

0
384
(c) USAM

Une semaine après la fin du tournoi de qualification olympique et le retour des internationaux les Greenmens. Pour ce retour à la compétition, l’USAM s’est déplacé à Nantes dans le but de prendre des points et continuer à accrocher les places européennes.

Le « H » est une équipe qui réussi plutôt bien à l’USAM ces derniers temps puisque sur les deux dernières confrontations l’USAM est ressorti vainqueur. On se souvient de ce match au Parnasse l’an dernier dans une ambiance chaude qui a vu les Usamistes s’imposer 26-25.

Pour ce match l’effectif était au complet puisqu’il ne manquait que Poyet mais qui on le sait est forfait pour le reste de la saison.

photo : The Agency

Un début de match avec une légère domination des nantais (5-4, 7′). Bien aidé par un Emil Nielsen qui comptabilisera un total de 13 arrêts au total dans le match. Le H va prendre le large puisque à la 10′ ils possèdent 3 longueurs d’avance sur nos Usamistes. Mais c’est sans compter un Rémi Desbonnet des grands soirs (19 arrêts au compteur) qui va permettre aux siens de revenir au niveau du « H » (11-11, 18′). Les Greenmen accuseront tout de même un retard de deux buts à la pause 17-15.

La deuxième période est toute autre puisqu’on va assister à une domination (complète) nantaise. A la 33′ le plus gros écart de la partie sera atteint puisque le « H » aura 4 longueurs d’avance sur l’USAM (19-15). Pendant près de dix minutes, l’USAM va avoir du mal a recoller mais toujours avec un Desbonnet en feu les Greenmen recollent (21-20, 42′). Cela sera la dernière fois que l’USAM sera aussi proche des nantais puisque le « H » et Valero Rivera vont se relancer et s’imposer finalement contre l’USAM 31-27.

photo : The Agency

L’USAM dans ce match n’a jamais su mettre en place son jeu pour contrarier les nantais et a manqué d’efficacité au tir. Néanmoins, on peut noter la performance de Salou (5/5) et également le match monstrueux de Desbonnet avec 19 arrêts (40%) !

Du côté nantais le gardien a brillé également puisque Nielsen a comptabilisé 13 arrêts (35%). Niveau joueur de champ, la paire espagnol Balaguer (8/9) et Rivera (7/11) auront fait mal à la défense nîmoise.

Stats du match :

Desbonnet (19 arrêts sur 48 tirs), Paul (0/1);  Rebichon(2/3), Nyateu (1/3),  Dupuy (/), Tesio (/)Hesham (3/5)Tobie (1/2)  ,Gallego(1/1) , Guigou (0/2), Minnel (/), Acquevillo (4/8), Nieto(/), Salou (5/5) , Kavticnik(4/5), Sanad (6/12).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.