Medvedi – USAM  : Nîmes n’a pas tenu le rythme

0
228
photo : The agency

Après un mois de trève, l’Usam reprenait avec le 8 ème finale aller de l’EHF, face au Chekhovskie Medvedi. Le match se déroulait en Russie.

A noter la présence du public dans le gymnase, qui était à 3/4 plein. Malgré cette bonne nouvelle, les nîmois se sont inclinés 30-25. La tâche s’annonce compliquée si les nîmois veulent se qualifier en quarts de finale de L’EHF. Il faudra en effet remonter cette différence de buts lors du match retour. C’est la deuxième défaite consécutive, après celle contre Nantes, en championnat. Du côté des Usamistes, il n’y avait pas d’absences majeures, ce qui est plutôt rare ces temps-ci.

photo : The Agency

Résumé de la 1 ère mi-temps :

Le début de match fut équilibré, les 2 équipes se rendaient coup pour coup (7-7, 19e). Les Usamistes prennent une légère avance (10-13, 25e) , avec notamment un beau tir à la hanche de O’Brian Nyateu. Les deux équipes proposent du beau jeu. C’est sans compter sur les gardiens des deux équipes, qui participent de leur manière à la fête, en arrêtant plusieurs ballons. Le score à la mi-temps est de 13-15 pour les français.

Résumé de la 2nde mi-temps

La 2nde mi-temps fut plus compliqué pour les gardois, même si le début de cette mi-temps est équilibré (17-17, 36e) , les nîmois lâchent prise petit à petit (22-20, 40e). Alexander Kotov est en partie responsable de cet écart (9 buts dans le match). Au fur et à mesure que le match avançait, l’écart s’agrandit (26-23, 48e). Les nîmois s’arrachent mais n’y arrivent pas, l’USAM s’incline finalement 25-30.

photo : The Agency

Les Nîmois ont essayé mais n’ont pas pu lutter, Mickaël Guigou a maintenu les Verts et Blancs à flot (8/8, dont 4/4 au pénalty). Quentin Minel retrouve peu à peu son niveau (4/7), et O’Brian Nyateu à apporté de la vitesse (3/5). Rémi Desbonnet a réalisé un match correct (12/37 arrêts).

Du côté des locaux, Alexander KOTOV (9/13) à été impérial, aussi bien dans les tirs de loin que sur les tirs à 6m. Dmitriy KISELEV (6/7 dont 4/4 au pénalty) a quant à lui fait un sans faute sur pénalty.

Place maintenant au match retour la semaine prochaine, au Parnasse. Le match s’annonce compliqué et la qualification mal engagée, mais sait-on jamais. Impossible n’est pas nîmois…

STATS DU MATCH :

USAM : Desbonnet (12 arrêts sur 37 tirs), Paul (1 arrêt sur 6 tirs) ;Minel (4/7), Gallego (2/2), Guigou (8/8), Hesham (3/8), Rebichon, Salou (1/1),Tobie (1/3),Kavticnik (2/4),Nyateu (3/5), Dupuy, Tesio (1/4), Acquevillo (0/2), Nieto, Sanad.

 

Raphael Fesquet pour Nîmes Mediasport

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.