USAM -Tchekhov : La green team s’arrête là

0
128
photo : The Agency

Après leur défaite la semaine dernière à l’aller (30-25). Les nîmois devaient s’imposer au moins de 5 buts si il voulait passer le cap des 8 ème de finale de l’EHF.

La marche semblait trop haute pour les nîmois qui n’ont pas pu faire mieux qu’un match nul au Parnasse, ce qui élimine de la coupe EHF. Comme la semaine dernière, les gardois ne comptaient pas d’absents.

Résumé de la 1 ère mi-temps

Le match débute sur un gros rythme, les nîmois sont efficaces aux tirs. Ce qui n’empêche pas les russes de mener au score au quart d’heure de jeu (6-7). Les deux équipes se retrouvent à 4 contre 4 (après une double exclusion des 2 côtés), à la 17′. Ce qui profite aux usamistes qui prennent l’avantage au score pour la 1 ère fois du match. Le Chekhovskie Medvedi réplique dans la foulée, après deux pertes de balles coup sur coup de l’USAM (9-11, 22′). Par l’intermédiaire, notamment, de la base d’arrière : Alexander Kotov, Artsiom Kulak et Sergei Kosorotrov. Après un premier quart d’heure haut en intensité, le rythme commence à baisser. Le score à la mi-temps 11-12, pour les visiteurs, en ait la preuve.

Résumé 2nd période

La 2nde mi-temps reprend sur un rythme normal (13-15, 38′). Les hommes de Franck Maurice recollent au score, mais leur maladresse permet au Russe de reprendre une avance de deux buts à la 42′ (15-17). Les Verts Blancs restent au contact (18-17,48′). L’écart au score entre les deux équipes n’évoluant presque pas , les locaux tentent une défense étagée en homme à homme. Pour récupérer rapidement le ballon et ainsi espérer avoir 5 buts d’avance à la fin du match. Les visiteurs ne semblent pas déroutés par cette défense (21-22, 56′). Les nîmois parviennent tant bien que mal à accrocher le match nul, grâce notamment à la bonne rentrée de Romain Tésio. Score final 24-24.

Dans l’ensemble l’équipe gardoise à réalisé un match correct. Ils ont, comme à leur habitude, essayé d’apporter de la vitesse en attaque et se sont montrés agressifs en défense. La maladresse et la précipitation ont fait perdre de précieux ballons aux Greens Mens.
Aucun joueurs ne s’est réellement dinstingué (aucun joueurs au-dessus de 3 buts). A noter la bonne rentrée en fin de match de Romain Tésio (3 buts) et la bonne performance de Rémi Desbonnet (11 arrêts). Rémi Salou (3 buts) confirme son retour en forme.

Du côté Russes, deux joueurs se sont distingués :Alexander Kotov (5 buts) et Sergei Kosorotrov (7 buts). Ils se sont montrés solidaires et agressifs en défense, leur gardien Dmitry Pavlenko à été présent quand il le fallait (12 arrêts).

Raphael Fesquet Pour Nimes Mediasport

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.