USAM – PAUC : Des aixois héroïques

0
177
photo : La Gazzette

Après deux beaux matchs de la part des Nîmois, c’était au tour d’Aix en Provence (4ème) de défier les gardois. Le PAUC est arrivé affaibli (malades, blessés…) en terre gardoise mais cela ne les a pas empêchés de s’imposer 26-25, après un superbe match. Les locaux ont manqué de solutions en attaque, même si il est vrai que la défense aixoise s’est montrée solide.

Du côté Usamiste, Nicolas Nieto et Luc Tobie étaient toujours absents. Au niveau comptable, l’Usam ne bouge pas de la 6ème place et voit les Aixois prendre 3 points d’avance (avec un match en moins que Nîmes). A noter que Aix a remporté ses deux confrontations face à l’Usam cette saison (victoire à l’aller 30-17).

Résumé de la première période

Le match commence fort (2-3, 3′) et les nîmois se font peur car Rémi Desbonnet se blesse rapidement. Mais plus de peur que de mal car le gardien de l’USAM revient malgré sa blessure. Ce qui ne va pas perturber les Verts et Blancs qui prennent l’avantage (6-5, 14′), par l’intermédiaire de Jean-Jacques Acquevilo et Mohamad Sanad. L’équipe de Franck Maurice continue sur sa lancée (9-5, 17′). Après leur trou d’air, les provençaux reviennent dans la partie (12-11, 28′). Mais Ahmed Hesham permet aux nîmois de respirer à nouveau et de prendre un peu le large à la mi-temps 14-11.

Résumé de la seconde période

L’USAM débute mal la deuxième période  (14-13, 31′) mais la doublette Desbonnet-Sanad remet l’équipe dans le droit chemin rapidement. Les aixois se montrent meilleurs dans le jeu, mais le gardien nîmois permet à son équipe de rester devant au score (18-15, 41′) et de masquer les faiblesses de ses joueurs. Aix va monter en régime afin de revenir, mais c’était sans compter sur les « feux follets nîmois » qui gardent le PAUC à distance au tableau d’affichage (21-18, 45′). L’équipe visiteuse ne lâche pourtant pas l’affaire et parvient enfin à revenir et même à recoller au score (21-21, 50′). Finalement, Aix va passer devant (23-26, 54′) pour ne jamais se faire rejoindre. L’équipe aixoise est en feu dans les 10 dernières minutes, récupérant tous les ballons et réussissant toutes leurs entreprises offensives. Les gardois semblaient perdu, déstabilisés par le bloc adverse et n’ont rien pu faire. Score final 25-26.

Les joueurs

Malgré sa frayeur, Rémi Desbonnet (15 arrêts/36 tirs) a été excellent, sa connexion avec Mohamad Sanad (11/12) est toujours aussi bonne, cela se ressent sur les stats de l’ailier egyptien. Si l’Usam est resté devant pendant longtemps c’est grâce à ces deux-là. Jean-Jacques Acquevilo (4/7) a été très bon en 1 ère mi-temps. Benjamin Gallego (2/4) a, lui, bien dépanné en tant qu’arrière droit et second pivot.

Karl Konan (4/7) a été impressionnant en défense et a fait parler de sa vitesse en attaque, Mathieu Ong (11/12) a réalisé un superbe match. Imanol Garciandia (7/14) s’est battu comme un lion en défense, est a assuré en attaque, même si par moment il a été maladroit. Il a aussi récupéré des ballons importants, surtout dans les 10 dernières minutes. Espérons que les Nîmois apprendront de leurs erreurs et ne les reproduiront pas face à Nantes, mardi prochain. Dans un match, qui une nouvelle fois sera important dans la course à l’Europe…

Raphaël Fesquet pour Nîmes Mediasport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.