Cet USAM a du mordant

0
317

L’USAM Nîmes Gard a finalement remporté le choc de Starligue face à Nantes dans un match de haute intensité.

Ce match comptait pour la 14è journée de Starligue, match initialement reporté à cause de la pandémie covid-19. Dans un contexte avec beaucoup d’enjeux pour la course à l’Europe, les green mens ont offert une superbe prestation au parnasse grâce notamment à un Michaël Guigou des grands soirs qui a libéré la Green Team avec un but décisif au buzzer. Les gardois menaient pourtant de six buts à neuf minutes de la fin, l’USAM ensuite subit de lourds revers, permettant aux visiteurs de revenir au score afin de mettre la pression, un tournant dans le match qui aurait donc pu coûter cher aux hommes de Franck Maurice.

Actuel troisième du championnat et qualifié pour les 1/4 de finale de la champions League, le HBC Nantes avait presque réalisé le début de match parfait  (5-7, 10e, 12-14, 20e). Le talent de la triplette Minel – Salou – Rebichon donnera tout de même la possibilité aux nîmois de rester dans le coup jusqu’à la mi-temps, et ce malgré la domination nantaise. Le retard de la green team ne se comble pas, mais Nantes rate une balle de +3, autre tournant du match qui pousse les nîmois à profiter de leur chance !

La Green Team réagit et comble son retard (20-20, 35e), puis tire son épingle du jeu afin de prendre l’avantage (25-23, 41e). C’est au physique que la fin de match se joue, avec un match européen dans les jambes, Nantes n’aura pas su tenir la cadence et laisse partir Nîmes loin devant au tableau d’affichage (30-24, 51e), l’affaire semblait être dans la poche réglée mais, en fin de partie, les Nîmois se relâchent et le HBCN revient à égalité (31-31, 57e) …  Dans un final de grand suspense, Guigou exulte et dans un éclair de génie, permet à l’USAM de l’emporter à deux secondes de la cloche … Ouf ! (33-32, score final).

Stats

USAM : Paul (2 arrêts), Desbonnet (8 arrêts) : Gallego (5), Rebichon (3), Salou (4), Nyateu (4), Joblon, Gibernon, Dupuy, Tesio (1), Guigou (2), Kavticnik (2), Avquevillo (6), Minel (4), Hesham et Sanad (1). Entraîneur : Franck Maurice.

Nantes : Dumoulin, Nielsen ; Damatrin, Briet (1), Ovnicek, Rivera (4), Cavalcanti (4), Augustinussen, Pechmalbec (4), Figueras, Feliho, Minne (1), Lazrov (3), Gurbindo (5), Balaguer (4) et Monar (3). Entraîneur : Amberto Entrerrios.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.