Reda Hammache : « Il se passe quelque chose à Nîmes »

0
293
(c) Nîmes olympique

Chez le 11 de Nîmes, Reda Hammache est revenu sur son arrivée au Nîmes Olympique. Un entretien à retrouver sur Youtube duquel nous souhaitions vous partager un court passage à l’écrit (l’interview dure plus de deux heures).

A la question « comment Rani Assaf est-il parvenu à vous convaincre et quelle était sa demande vis à vis de votre poste? » Reda Hammache a répondu :

« Je connaissais le club du Nîmes Olympique comme tout suiveur du foot français. Je ne le connaissais pas plus en profondeur que ça. Pour tout vous dire, je suis toujours stupéfait qu’en France, seuls deux clubs soient propriétaires de leurs stades : l’OL et l’AJ Auxerre (avec les deux clubs d’Ajaccio). Ce qui m’a interpellé, c’est que beaucoup de stades ont été construits en France (notamment pour l’euro 2016 ndlr), et que peu de personnes ont eu l’idée logique d’en devenir propriétaire.

Je suis tombé sur un article concernant le projet de stade du Nîmes Olympique, et je me suis dit : il se passe quelque chose là-bas. De ce fait, j’ai commencé à m’intéresser au club, son fonctionnement, son président, et le fait que ce soit une personne qui n’est pas issue du foot, cela m’a de suite plu. Quand les discussions ont eu lieue, les choses se sont faites naturellement via un contact que l’on avait en commun. Des opportunités, j’en ai eu d’autres, dans de grands clubs européens et à des postes avec moins de prérogatives. Je n’ai pas franchi le pas parce que j’étais bien à Lille. Mais à Nîmes ? J’ai vu qu’il se passait quelque chose, qu’il y avait quelque chose à faire et à construire. […]

Un des socles de notre discussion était évidemment tourné autour du trading de joueurs, et nous avions des désaccords à propos de cela. Des désaccords qui ne nous empêchent pas de travailler ensemble« .

L’entretien complet est à retrouver sur la chaîne Youtube (partie 1 et partie 2) du 11 de Nîmes et sur Spotify.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.