USAM – CESSON RENNES : Les Nîmois s’imposent sans briller

0
170
photo : The Agency

Après leur match moyen face à Dunkerque (29-29), les Usamistes recevaient Cesson-Rennes (11 ème) , avec pour objectif de gagner en réalisant un match sérieux et appliqué. Pour ce qui est de la victoire c’est donc bon, mais les usamistes auraient du être plus performant face à une équipe de bas de tableau. Même si quelques séquences ont été intéressantes de la part des hommes de Franck Maurice.

Du côté Nimois, Rémi Salou est toujours absent. Au niveau comptable, les Greens Mens sont 4 ème, devant Aix qui comptent 4 matchs en points.

photo : The Agency

Résumé 1 ère période

Le début de match est plutôt timide de la part des gardois, Cesson Rennes en profite (0-3, 5 ‘). Les visiteurs maintiennent leur avance (2-6, 10′), grâce, en partie, au gardien Joze Baznik auteur d’un bon début de match. Les Greens Mens reviennent dans le jeu (8 -7, 20′), en étant performant sur le jeu rapide. Cesson ne lâche pas l’affaire (9-10, 23’). La bonne rentrée de Damien Gibernon permet aux gardois de mener à la mi-temps (13-12).

photo : The Agency

Résumé 2nde période

Le début de seconde mi-temps est plus dynamique que le début de match, les deux équipes restent au coude à coude (17-17, 37′). Les Verts et Blancs ne parviennent pas à faire le trou (22-22, 47′), la faute, notamment, à un très bon Mathieu Salou. A 3 minutes du terme de la rencontre les usamistes prennent un léger avantage (28-26). Rémi Desbonnet réalise un arrêt décisif à la 58′, ce qui permet aux Nîmois de s’imposer (score final 29-27).

photo : The Agency

Les joueurs

Les Verts et Blancs ont été secoués en début de partie, mais ont su se ressaisir (même si tout était loin d’être parfait). Les attaques rapides de Nîmes ont fait mal, à l’image de celle de Mohamad Sanad (8/9), auteur d’un très bon match. Rémi Desbonnet (12 arrêts) est toujours aussi précis dans ses relances et a été présent lors des moments chauds. Damien Gibernon (4/6) a été auteur d’une très bonne rentrée. Ahmed Hesham (4/6) fut également très intéressant avec ses tirs puissants, tout comme Quentin Minel (4/6).

photo : The Agency

Cesson Rennes est bien rentré dans la partie, à l’image de Joze Baznik (9 arrêts) et Florian Delecroix (3/7). Par la suite, Hugo Kamtchop Baril et Mathieu Salou ont assuré. Le premier fit preuve d’une belle efficacité (5/6), le second a fait mal aux locaux avec ses tirs lointains (7/12). Après la trêve, les gardois retrouveront ces même Cessonais pour le match retour. Espérons que les nîmois auront moins de mal à s’imposer que ce soir.

Raphaël Fesquet pour NM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.