Gérard Di Domenico démissionne.

0
354
c)Thierry Albenque

Hier, Gérard Di Domenico, l’ancien président et vice président de l’association (Yannick Liron a été élu en 2017) a était démis de ses fonctions suite à des propos racistes et islamophobes publiés sur le réseau social Facebook.

Bonjour. Non, vous n’hallucinez pas. Nous sommes en 2021 et nous devons encore vivre avec ce genre de propos pitoyables. Le 11 de Nîmes a révélé des captures d’écran (sur un travail de @rahanito) de propos racistes tenus par Gérard Di Domenico sur les binationaux (Franco-Algérien…) mais aussi sur les joueurs de couleur (« un basané ») et, malheureusement, de bien d’autres propos tout aussi lamentables.

Hier soir, l’association a publié (tardivement) un communiqué mettant un terme immédiat aux fonctions qu’avaient Gérard Di Domenico au sein du Club.

Une affaire qui nuit une nouvelle fois à la réputation de l’association du Nîmes Olympique, déjà malmenée par le président Assaf avec une éventuelle future (?) fermeture du centre de formation. Une nouvelle polémique vient donc se greffer aux soucis nîmois.

Le football (et le sport en général) se veut fédérateur et doit rassembler les gens, d’où qu’ils viennent. Le sport doit procurer du plaisir, de l’émotion et un partage communicatif qui doit permettre d’inculquer de vraies valeurs de respect.

L’ensemble des joueurs ont réagis face à ces propos abjectes, ignominieux et dégoûtants.

Les médias locaux ont fait la sourde oreille et n’ont absolument pas communiqué sur le sujet. Ils l’ont fait uniquement après la sortie du communiqué officiel de l’association. Un énième manque de respect pour les personnes visées et pour ceux qui font vivre le Nîmes Olympique.

Le groupe de supporter des Gladiators Nîmes 1991 a également dénoncé le comportement de l’ex-dirigeant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.