Rien ne va plus au centre de formation du Nîmes Olympique

0
557
Le président a pu rencontrer

Le combat entre Yannick Liron et Rani Assaf, au sujet du centre de formation nîmois a connu un dénouement inattendu.

Alors que les tractations semblaient prendre la bonne direction et que Yannick Liron n’avait pas démissionné ce lundi (précisément pour cette raison). Cette nuit a eu lieu un retournement de situation digne des plus grands films.

Rani Assaf aurait décidé, selon Midi Libre, de garder la gestion du centre de formation sans agrément (cela signifie que le club ne serait pas obligé de proposer un premier contrat professionnel aux joueurs du centre) considérant que le projet proposé par Yannick Liron et ses équipes n’était pas viable économiquement.

Pour rappel, le projet consistait à réunir 500 000€ dès 2M€ réclamés par le président Assaf grâce à la participation des supports à une FAN.

Selon Midi Libre, c’est Jean Paul Fournier le maire de Nîmes qui serait à l’origine de cette solution de replis. Il l’aurait soumise à Rani Assaf lors de leur entrevue de la veille.

Avec la démission de Yannick Liron, qui s’est retrouvé minoritaire au CA de l’association. C’est désormais un boulevard qui se présente à Rani Assaf, pour placer ses pions à la tête de l’association.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.