USAM-MHB : Si proches du but

0
255
photo : The Agency

Après leur défaite d’un point face à Toulouse, l’USAM a retrouvé le MHB, dans un derby qui fut bouillant. Le match fut très plaisant, les deux équipes ont réalisé un très beau match. Elles se partagent finalement les points (29-29).

Au niveau comptable l’USAM, reste 5 ème derrière Aix, qui compte un match en moins. Côté nîmois seul Rémi Salou est absent, à noter le retour de Tom Poyet.

photo : The Agency

Résumé de la 1 ère période

Le début de match est plaisant (4-4, 8′), les 2 équipes sont appliquées. Le match s’emballe quand le MHB reçoit deux exclusions temporaires coup sur coup. Malgré cela les gardois ne parviennent pas à prendre l’avantage, ils prennent même deux fois 2 min eux aussi. Montpellier ne parvient pas non plus à prendre l’avantage (8-8, 16′). La rencontre est rude; c’est clairement un match de haute intensité. Les deux protagonistes parviennent tout de même à produire du beau jeu (12-12, 25′), avec notamment quelques beaux « pétards » de Melvyn Richardson, et une belle « Rebichade » (kung-fu entre Rebichon et Sanad). Comme un symbole de son engagement le capitaine Julien Rebichon s’arrache pour égaliser au buzzer (15-15).

photo : The Agency

Résumé de la 2 ème période

Les héraultais débutent bien la 2nde période (17-15, 31′), avec deux arrêts de Marin Sego, mais Theodor Paul et Luc Tobie remettent les gardois dans le droit chemin (18-18, 36′). Nîmes prend deux buts d’avance (18-20, 40′); Montpellier ne s’affole pas (21-21, 43′). Hesham permet aux Verts et Blancs de reprendre deux buts d’avance (23-21, 45′), là aussi le MHB revient au tableau de marque (23-23, 48′).

L’USAM pensait s’imposer après un but, dans les derniers instants de Luc Tobie sur une récupération de balle, après un arrêt de Marin Sego. Mais sur l’engagement, Julien Rebichon arrive fort sur Diego Simonet qui tombe K-O , le contact est impressionnant, mais Rebichon arrive face à Simonet, la faute est bien dans les règles. Mais décision incompréhensible des arbitres, qui sifflent jet de 7 m et pénalty, (le match fut ponctué de beaucoup d’erreurs, ce qui est étonnant de la part d’arbitres de ce niveau), Melvyn Richarson transforme le pénalty. Score final (29-29).

Les joueurs

L’USAM a certainement produit un des matchs les plus aboutis de ces dernières semaines, même s’ils ont parfois manqué de réussite, notamment en étant en supériorité numérique. La base arrière : Minel (3/6), Tobie (5/6), Acquevilo (2/3) et Hesham (4/7), ont performé en attaque. Ils ont fait preuve de vitesse et de puissance. Rebichon (3/3) et Gallego (1/1) se sont battus comme des lions. Dupuy a bien su guider sa défense. Mohamad Sanad a comme à son habitude fait preuve d’efficacité (7/9). Theodor a sorti quelques parades importantes (5 arrêts).

photo : The Agency

Le MHB a su faire preuve d’expérience, notamment Gilberto Duarte (4/6) et Valentin Porte (3/3), qui a bien rempli son rôle de capitaine. Melvyn Richarson a fait du bien aux montpelliérains avec ses « pétards » (7/8), Hugo Descat (4/5) et Yanis Lenne (6/7) ont fait preuve d’efficacité. Marin Sego a su être présent dans les moments importants (11 arrêts).

Place maintenant au déplacement face à Cesson-Rennes. Espérons que les gardois auront transformé leur frustration en rage de vaincre, car la qualification en Coupe EHF est loin d’être acquise… Une pensée pour Diego Simonet, suite à son K-O.

Raphael Fesquet pour Nimes Mediasport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.