La bastide et la fuite des talents nîmois

0
522
(c) Midi Libre

Secoué par la guerre qui oppose l’association et la SASP, le centre de formation Nîmois est aujourd’hui mis en grande difficulté.

Nous apprenons aujourd’hui que Christophe Chaintreuil a démissionné de son poste de  directeur du centre de formation du Nîmes Olympique. Après avoir mené le bateau pendant deux années,  Christophe Chaintreuil, a annoncé son départ  sur LinkedIn avec la déclaration suivante :

« Nous allons terminer la saison avec les joueurs qui continuent à s’entraîner jusqu’à la fin de la semaine, nous-a-t-indiqué. J’ai passé deux belles années au club mais la situation actuelle est trop incertaine pour que je reste à Nîmes. Je ne sais pas encore où j’irai mais je suis disponible pour une nouvelle aventure humaine et sportive »

Le successeur de Christian Matiello qui œuvrait ces derniers temps pour rassurer les parents et les jeunes n’occupera plus son poste dans les jours à venir, et cette perte n’en est qu’une parmi tant d’autres. En effet, de nombreux joueurs du club sont aussi sur le départ.

Les jeunes joueurs nîmois, dont certains bénéficient d’une belle cote au près des autres clubs, sont aujourd’hui courtisés au plus grand désarroi des formateurs (comme Toifilou Maoulida) et des supporters qui voient certains des espoirs crocodilets fuir le club. Parmi ceux-là nous retrouvons Akpakoun (international français qui intéresse Lyon), Breslau (intéresse le LOSC), Touzghar (intéresse l’OM) … Une véritable fuite des talents pour le Nîmes olympique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de rentrer votre commentaire
Merci de rentrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.