Nîmes Olympique

 NÎMES OLYMPIQUE – FOOTBALL


Fiche technique

Fondation : 12 avril 1937
Stade : Stade des Costières
Siège : 123 Avenue de la Bouvine, 30900 Nîmes
Président : Rani Assaf
Équipementier : Puma (2018)


Staff et Effectif
StaffEffectif
Entraîneur : Bernard Blaquart
Entraîneur adjoint : Jérôme Arpinon
Préparateur physique : Richard Goyet
Entraîneur des gardiens : Sébastien Gimenez
Kiné : Anthony Lombardo
Médecin : Jean Charles Pierret
Gardiens : Baptiste VALETTE – Martin SOURZAC – Yan MARILLAT
Défenseurs :  Gaëtan PAQUIEZ – Féthi HAREK – Anthony BRIANÇON – Hervé Lybohy – Sofiane ALAKOUCH
Milieux : Pierrick VALDIVIA – Romain DEL CASTILLO – Téji SAVANIER – Antonin BOBICHON – Théo VALLS
Attaquants : Rachid ALIOUI – Clément DESPRES – Panagiotis VLACHODIMOS – Umut BOZOK – Renaud RIPART – Sada THIOUB

Palmarès

Championnat de France :
– Vice-champion : 1958, 1959, 1960, 1972

Coupe de France :
– Finaliste : 1958, 1961, 1996

Challenge des Champions :
– Finaliste : 1958

Championnat de France D2 :
– Champion : 1950
– Vice-champion : 1968, 1991, 2018

National :
– Champion : 1997, 2012

Coupe Charles Drago :
– Vainqueur: 1956

Coupe des Alpes :
– Vainqueur : 1972
– Finaliste : 1976, 1980


Le club en quelques lignes

Le Nîmes Olympique, est un club de football français basé à Nîmes, et fondé le 12 avril 1937 à la suite de la disparition du Sporting Club nîmois, ancien club professionnel de la ville créé en 1901.

Une décennie après la création et la professionnalisation du club, le Nîmes Olympique remporte son premier titre, celui de champion de deuxième division, accédant ainsi pour la première fois de son histoire à la première division. Les Nîmois s’installent alors durablement au sein de l’élite française, terminant même à trois reprises vice-champions de France derrière le Stade de Reims et en participant à deux finales de Coupe de France au début des années 1960. Après avoir connu une brève descente en seconde division à la fin des années 1960, la décennie suivante est marquée par les premières rencontres européennes du club en Coupe UEFA ainsi qu’une place de vice-champion acquise en première division derrière l’Olympique de Marseille.

Dès lors, une série de descentes et de montées s’effectue durant une vingtaine d’années. Elle se conclura par une première participation du club à la troisième division, au milieu des années 1990. Malgré cette période noire, le club nîmois participe à une nouvelle finale de Coupe de France en 1996, devenant le premier club de troisième division à atteindre la finale. Cependant, et après avoir évolué de nouveau au sein de la deuxième division à la fin des années 1990, le Nîmes Olympique redescend quelques années plus tard en troisième division en échouant à de nombreuses reprises à la montée. À la fin des années 2000, le club retrouve le professionnalisme et devient un membre régulier du championnat de Ligue 2 avant de réussir en 2018 à se hisser en première division, vingt-cinq ans après l’avoir quittée.

Le club est présidé depuis mai 2016 par Rani Assaf à la suite de la démission de Christian Perdrier. Il est entraîné depuis novembre 2015 par Bernard Blaquart. Les joueurs évoluent actuellement en Ligue 21 et sont surnommés les Crocodiles, référence à l’emblème de la ville et à son histoire.

Le Parc des Sports renommé Stade Jean-Bouin en 1931 a accueilli dans Nîmes intra-muros les rencontres à domicile du club gardois jusqu’à la fin des années 1980 avant d’être détruit quelques années plus tard. Depuis cette date, le Nîmes Olympique s’est installé au Stade des Costières, inauguré en 1989.